José Mauro de Vasconcelos, Mon bel oranger

Publié le par calypso

Vasconcelos - Mon bel oranger


A cinq ans, Zézé a tout appris seul : la lecture, les grossièretés de la rue, les trafics de billes, les tangos pleins de sentiments du marchand de chansons.
Tout le monde le bat, sauf sa soeur Gloria. Ange ou diable, il a un secret dans le coeur : un petit pied d'oranges douces, le seul confident de ses rêves, qui l'écoute et lui répond.


Mon bel oranger est un livre que je voulais lire depuis un bout de temps. J'ai aimé mais pas autant que je l'espérais. C'est un livre agréable à lire, tendre et drôle à la fois, et quelques passages sont particulièrement émouvants. J'aime beaucoup par exemple le sous-titre « Histoire d'un petit garçon qui, un jour, découvrit la douleur » qui résume en quelques mots la fin de l'oeuvre, ainsi que les touchantes dédicaces qui ouvrent le roman. N'allez pas croire que je voue un culte aux histoires tristes (j'avoue, j'aime les récits capables de m'émouvoir et de me faire verser quelques larmes), mais il m'a manqué quelque chose jusqu'au drame final. On éprouve souvent dans ce roman de la tristesse, envers Zézé, le personnage principal, envers son père... mais très vite, le sourire nous revient aux lèvres. Bizarrement, j'attendais quelque chose d'encore plus triste. Ou plutôt, je m'attendais à ce que le drame arrive plus tôt. Le roman s'arrête peut-être trop tôt, et seule la « Confession finale », tout simplement magnifique, évoque l'après drame.
Il est évident que ceux d'entre vous qui n'ont pas lu l'oeuvre ne comprendront pas trop ce que je raconte ! Mon bel oranger, c'est l'histoire de Zézé (le roman est partiellement autobiographique), un petit garçon qui apprend la vie aux côtés de son frère Totoca. Plus tard, il veut être savant et poète, porter un noeud papillon et aussi jouer dans les films. A 5 ans, il sait déjà lire, mais personne ne veut croire qu'il a appris seul. Il a un adorable petit frère, Luis, et une grande soeur qui prend soin de lui, Gloria. Mais Zézé fait beaucoup de bêtises, sans penser aux conséquences, et se fait régulièrement battre par son entourage. La vie n'est pas facile pour la famille de Zézé : le travail manque et il n'y aura pas de cadeaux pour Noël. Il trouve refuge auprès de Minguinho, un petit pied d'oranges douces auquel il se confie, jusqu'à sa rencontre avec un Portugais, qui devient son monde.
Un beau roman, bien écrit et émouvant, à découvrir !

Les avis de Thalia et Kalistina.


L'oeuvre en quelques mots...

 

« La main dans la main, nous marchions dans la rue, sans nous presser. Totoca m'apprenait la vie. Et moi, j'étais très content parce que mon frère aîné me donnait la main et m'apprenait les choses. Il m'apprenait les choses hors de la maison. Parce qu'à la maison, je m'instruisais en faisant mes découvertes tout seul, et en les faisant seul je me trompais, et en me trompant je finissais toujours pas recevoir une fessée. »

« Les années ont passé, mon chère Manuel Valadares. J'ai maintenant quarante-huit ans et parfois, dans ma nostalgie, j'ai l'impression que je suis toujours un enfant. Que tu vas apparaitre à l'improviste et m'apporter des images de vedettes ou bien des billes. C'est toi qui m'as appris la tendresse de la vie, mon cher Portugâ. Maintenant, c'est à mon tour de distribuer des billes et des images, car sans tendresse la vie n'est pas grand chose. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J

Quelle chanson résume ce livre ?? (Mon bel oranger)


Répondre
H

J'avais adoré ce roman très émouvant.


Répondre
J

Je n'ai pas lu ce livre ..Poutant je suis un passionée mais je n'ai pas eu le temps :( Et j'ai controle demain et je ne sais pas de quoi cela parle..e me renseigne..Et au fur et à mesure je me
rends compte que ce livre n'est pas si mal que je le pensais. L'histoire m'a l'air interressante et puis c'est une histoire réel (jaime :DD)
Maintenant je pense que je vais le lire et je pense que je vais l'apprecier et je rend hommage à son auteur malheuresement plus de ce monde :( Dommage car un autographe de sa part ne m'aurait pas
déplus |||| HOMMAGE A LUII :DDD ||||


Répondre
C


C'est une belle histoire, n'hésite pas à le lire ;)



S

Je l' ai lu il y a déjà quelques années, il me semble que c' était en 5ème. J' avais bien apprécié, c' était assez émouvant. Je l' ai fait lire il y a peu à mes jeunes frères et ils ont également
aimé. Je ne savais pas qu' il y avait une suite, grâce aux commentaires je vais m' y pencher de plus près ! -)


Répondre
C

Je l'ignorais aussi.


C

Le côté larmoyant qui se profile me fait hésiter, pour la même raison je ne l'ai pas lu ado...


Répondre
P

Un nouveau petit commentaire pour te dire qu'une surprise t'attend chez moi!


Répondre
C

Veni, vidi, vici !


L

Le premier livre qui ma fait pleurer !


Répondre
C

Encore une ! Décidément...


K

je l'ai offert plusieurs fois mais jamais lu. Je n'ai pas retrouvé mon Zweig (j'ai plein de livres au sous sol un peu entassés) du coup je l'ai emprunté à la bibliothèque


Répondre
C

Super ! Je ne devrais pas tarder à le commencer !


M

Emouvant, c'est effectivement le mot qui va bien!
Je l'ai lu ado et j'en garde un grand, grand souvenir!


Répondre
C

Peu de déçus à ce que je vois :)


E

Il faudrait que je réessaye...j'ai essayé quand j'étais beaucoup plus jeune et je n'avais pas accroché...


Répondre
C

A l'occasion...


L

Jamais lu...


Répondre
C


Tu as toute la vie !



P

Je ne l'ai jamais lu mais j'en ai très envie, malgré tes réserves!


Répondre
C

Tu as raison, je le conseille tout de même car il me semble que c'est une oeuvre à connaître.


V

Donc cela semble être de la LDJ ... mais ça tombe bien, j'aime bien ça.


Répondre
C

Alors, tant mieux !


K

Je l'avais lu en 6e et ça ne m'avait pas marquée du tout... Mais alors quelle lecture à l'âge adulte! Comme j'ai pleuré!


Répondre
C

C'est marrant comme les ressentis peuvent être différents selon l'âge !


A

Le livre préféré des ados. Il y a une suite, il me semble, mais le titre m'échape.


Répondre
C

Oui, Gio m'a donné le titre : Allons réveiller le soleil.


A

en effet, ça a l'air d'être un beau roman !


Répondre
C


Si un jour tu as l'occasion de le lire...



L

rhalala!! je l'ai lu à l'école mais je n'en garde malheureusement pas de souvenir :(:( juste que j'avais aimé (ce qui est déjà pas mal!! lol!) faudrait que je le relise!


Répondre
C

Si ta PAL ne déborde pas (ce dont je doute), pourquoi pas une petite relecture en effet !


C

Je l'ai lu en primaire je crois et j'en garde un si doux souvenir... fin de primaire ou 6ème mais c'est un de ces livres qui restent graver!


Répondre
C

Je savais qu'il remportrait pas mal de succès !


E

C'est l'un des livres de mon enfance et j'ai tellement pleuré, petite, en le lisant et le relisant qu'aujourd'hui encore je n'ose pas le relire ! Je préfère en garder ce souvenir, même s'il est
forcément imparfait.


Répondre
C


J'ai parfois une mémoire de poisson rouge, c'est super de pouvoir se souvenir des livres ainsi !



V

En voyant la couverture, je me suis demandée si c'est de la littérature de jeunesse ?


Répondre
C

Eh bien... je dirais non. Mais comme souvent, les éditeurs mettent dans leur collection "jeunesse" des titres accessibles aux plus jeunes. Quelqu'un pourra peut-être
répondre avec plus de certitude ?


S

J'ai peur de ne plus apprécier avec l'âge qui a passé.


Répondre
C

C'est possible ! Je regrette de ne pas l'avoir lu plus tôt.


G

Je préfère encore la suite : Allons réveiller le soleil ... qui est moins connue et c'est bien dommage !


Répondre
C

Je ne connais pas, je note !


N

On me l'avait offert, quand j'étais gamine... Je me souviens ne pas avoir aimé ! Et je n'ai aucune envie de le relire :) Décidément...


Répondre
C


On ne peut pas tout aimer :)