Steve Mosby, Ceux qu'on aime

Publié le par calypso

Steve Mosby - Ceux qu'on aime

 

Vous laissez un message à l'un de vos proches. Il ne vous répond que par mail ou par SMS. Vous ne vous inquiétez pas. Imagineriez-vous une seconde que ce n'est pas lui qui vous écrit, mais son bourreau, qui le tient séquestré, privé d'eau et de nourriture ? C'est pourtant le mode opératoire d'un tueur en série qui s'attaque à des jeunes femmes célibataires, endosse leur identité pour mieux les condamner...

 

 

Un sur deux, le premier roman de Steve Mosby repéré sur certains blogs, me tentait bien. Alors quand Livraddict a proposé à ses membres un partenariat avec les Editions Points pour découvrir Ceux qu’on aime, j’ai sauté sur l’occasion. Il s’agit là du deuxième roman de l’auteur. Certains jeunes auteurs ont vraiment du talent et cela nous promet encore de belles lectures. Je remercie donc chaleureusement la maison d’éditions  et Livraddict !

 

Si le début du roman a pu dérouter certains lecteurs, je dois reconnaître qu’il m’a enchantée ! J’adore, avec les thrillers, ne pas savoir où je vais. Le prologue nous présente la première victime de ce qui semble être un tueur en série. Sa méthode : prendre au piège des jeunes femmes, les attacher sur leur lit, ne pas les nourrir ni leur donner à boire, et les maintenir ainsi jusqu’à ce que mort s’en suive. Pendant ce temps, la famille et les amis de ces dernières ne se doutent de rien puisque le tueur prend soin d’envoyer sms et mails rassurants aux proches des victimes. Ce prologue est incroyablement bien écrit et est à couper le souffle. Impossible de reposer le roman après de telles pages… Et c’est alors que nous faisons connaissance avec les différents personnages du roman. Les premiers chapitres ont pu paraitre laborieux à certains car il est parfois difficile de suivre le fil. Mais c’est justement cette succession de présentations qui m’a plu : comme le policier qui devra résoudre l’enquête, nous devons, nous, lecteurs, tisser la toile qui relie des personnages qui ne nous semblent pas, à première vue, avoir de rapport les uns avec les autres. De même, le roman est fondé sur un jeu narratif intéressant : l’alternance narrateur externe/narrateur interne. Ce narrateur interne, c’est Dave Lewis. Un homme tout ce qu’il y a de plus banal. Ce qui le caractérise : ses relations « compliquées » avec les femmes et le fait qu’il soit prestidigitateur. Nous suivons son parcours et comprenons peu à peu le rôle essentiel qu’il a dans l’histoire : il a vécu une histoire avec chacune des victimes. Hanté par la mort de son frère lorsqu’il était enfant, Dave est un personnage attachant, tout comme l’est Sam Currie, le flic chargé de l’enquête, un homme qui a lui aussi vécu la perte d’un proche, en l’occurrence Neil, son fils de 19 ans, deux ans avant l’enquête. Chacun vivra l’enquête de son côté mais tous deux feront en sorte de faire cesser ces crimes odieux. Entre eux deux, des personnages plus ou moins étranges : Tori, une ex de Dave, battue par son petit ami Edward Barries ; Mary une jeune femme dépressive persuadée que son père, Frank Caroll, ex-flic et ex-tolard, est le meurtrier recherché ; Rob, l’ami fidèle de Dave ; Thom Stanley, un médium malhonnête… Le dénouement, brutal,  m’a paru assez confus, mais l’auteur, par l’intermédiaire de Sam Currie, prend soin d’expliquer, dans les dernières pages, le fin mot de toute l’histoire. Ce dénouement d’ailleurs, je ne l’ai pas vu venir et j’ai bien du mal à comprendre comment certains ont pu y parvenir…

Un bon thriller que je recommande donc ! Et je me dis que, décidément, j’aime beaucoup les thrillers…

 


 

livraddictlogo-copie-1



 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Maintenant qu’il courait dans l’allée, il repensa au coup de fil qu’il venait de recevoir. Le numéro qui était apparu sur l’écran du portable était celui d’Alison – son numéro de fixe. Il avait décroché et entendu quelque chose qui ressemblait à sa voix. Mais ce n’était pas elle. Il se souvenait d’une jeune fille pleine d’entrain et d’optimisme, toujours rieuse ; or la voix au téléphone était monocorde, froide. Aide-moi. Aucune peur perceptible. C’était plutôt comme si, recroquevillée dans le coin d’une pièce vide, elle susurrait des mots pour conjurer les fantômes, en sachant que personne au monde de l’entendrait. »

 

 

 

Publié dans Littérature anglaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M

Je l'ai acheté hier et commencé aussitôt... Grave erreur car j'ai eu toutes les peines du monde à le lâcher pour dormir hier soir et je n'attends aujourd'hui qu'une chose : le moment où je vais
pouvoir le continuer !


Répondre
C


C'est une erreur qui n'en est pas vraiment une alors :)



E

Celui-là aussi, je veux le lire ! Je crois qu'avec ton blog, ma wish list va s'agrandir beaucoup (j'adore les thrillers !!).


Répondre
C


J'en ai lu pas mal ces derniers temps grâce à des partenariats.



A

Il est sur ma PAL depuis sa sortie... J'avais adoré Un sur deux! :o)


Répondre
V

Celui-là est dans ma PAL ...


Répondre
C

Un thriller de temps en temps, je dis oui et celui-ci a l’air intéressant.


Répondre
C


Le prochain que je vais présenter est encore mieux !



G

Ah oui !!!! J'imagine que ça se trouve dans les dernières pages !!!


Répondre
C

Oui ! T'es trop forte !


G

Je note, car je suis aussi très friande de thrillers. par contre, il faut que je me méfie de ce genre de sérial killer, car je suis en plein dans sa cible !!!


Répondre
C

Pas forcément ! Attends de voir le mobile ;)


L

Dans mes catégories il y a : Ma récap 2009 et c'est ici.


Répondre
C

Ah oui ! Ce n'étais pas si compliqué !
J'en ai lu un (Mygale) et un autre est une prochaine lecture (Robe de marié).
Je vais jeter un coup d'oeil aux autres.


F

Salut, moi j'ai découvert Mosby avec UN SUR DEUX, que j'ai bien aimé. A plus


Répondre
C

Je l'ai noté :)


L

Je prend note, il a l'air haletant.


Répondre
C

Il l'est !


T

Pourquoi est-ce que je ne connais pas du tout ? Bien tentée !


Répondre
C

C'est à cela que servent les blogs ;)


B

merci et au plaisir de te lire N'hésites pas à venir me faire une petite visite Bonne soirée


Répondre
C

Je n'y manquerai pas !


A

Tu prends goût aux thriller, attention...


Répondre
C

C'est dangereux tu crois ? :p


B

Bonjour, je propose de faire figurer ton blog dans ma blogothèque car je le trouve intéressant Me le permets tu ?


Répondre
C

Bien sûr Bénédicte, ça me fait plaisir :)


R

Alors je note ! Un bon thriller de temps en temps, qu'est-ce que ça fait du bien !


Répondre
P

Ouh, que ton billet est réussi ! Parce qu'à la lecture du résumé, je me suis dis bof bof... c'était avant de lire ton avis enthousiaste ! J'adore les fins que je ne vois pas venir aussi. Je note !


Répondre
C

Merci Pickwick ! J'espère qu'il te plaira comme à la plupart d'entre nous !


S

Je sens que je vais brancher Pimprenelle sur cette affaire...


Répondre
C

A mon avis, elle sera consentante ^^


L

Pourquoi avant tu ne lisais pas de thrillers ? moi j'adore et je reviens tout le temps à ce genre. Tu peux aller voir sur mon blog mon Top5 des thrillers de mon année 2009 et là que du bon !!
Très bonne lecture pour ce Mosby et j'ai aussi noté "Un sur deux".


Répondre
C

Si un peu, mais c'est vrai que les derniers que j'ai lus m'ont tellement plu que j'ai l'impression que c'est un genre avec lequel je serai rarement déçue... Je vais
voir ton Top 5 de suite !

Edit : je n'ai pas trouvé...


L

Coucou ! Moi aussi, j'ai participé au partenariat, j'ai un avis plus mitigé que le tien mais cela reste une bonne lecture néanmoins. J'ajoute le lien de ton article sur mon article sur Ceux qu'on
aime !
Bon lundi !


Répondre
C

Merci de ta visite Lucie !
Je n'ai mis aucun lien sur mon article, j'essaierai de me rattraper au prochain coup ! :)


P

Celui-ci me tente beaucoup! Comme toi, je deviens fan de thrillers!


Répondre
C

Il a remporté un franc succès !


L

Les thrillers, polars ne sont pas vraiment mon genre, amis celui-ci me tente bien !


Répondre
C


Il faut se laisser tenter !



C

Cynthia, une célibataire sans défense ? faut pas se fier aux apparences... ^^


Répondre
T

Hum il semble que mon commentaire précédent soit partie dans les limbes virtuelles !
Donc je recommande chaudement le "Un sur deux" qui est aussi bien que "Ceux qu'on aime".
Et si tu aimes le bien noir un peu dérangeant, essaye Mo Hayder !


Répondre
C

Non ! C'est parce que je modère les commentaires ;)


T

J'avais lu "Un sur deux" il y a un moment déjà, avant mon blog. Et il est tout aussi bien que "Ceux qu'on aime". Si tu aimes ce type de roman, essaye Mo Hayder. J'en n'ai aucun d'elle pour
l'instant sur le blog mais je les ai tous lu sauf le dernier. Et c'est très très bien !


Répondre
C

Mo Hayder est noté sur ma LAL depuis un moment ! Il faut juste que je trouve le temps :)


A

j'ai lu plein d'avis positifs, j'ai envie de le lire, mais en meme temps j'ai peur d'etre choquée... qu'en penses tu ?


Répondre
C

Non, je ne pense pas. Je pense qu'il y a pire !


C

Le conseillerais-tu à une jeune femme célibataire sans défense? lol


Répondre
C


Sans problème !



L

ah oui, j'ai noté le nom de cet auteur, dont j'ai lu une critique récemment sur un blog ! je suis allée chercher un autre de ses livres, c'est Un sur deux.. J'aime assez ce genre de bouquin un peu
retors, et ton article me donne envie de le commander vite !


Répondre
C


J'ai hâte de lire ta critique sur Un sur deux ! Il n'est pas encore dans ma LAL mais ne devrait pas tarder à y trouver sa place ! C'est terrible mais,
comme toi, j'aime ce genre de roman, et plus c'est noir, mieux c'est !