Sebastian Fitzek, Thérapie

Publié le par calypso

 

Sébastien Fitzek - Thérapie

Josy, douze ans, la fille du célèbre psychiatre berlinois Viktor Larenz, est atteinte d'une maladie qu'aucun médecin ne parvient à diagnostiquer. Un jour, après que son père l'a accompagnée chez l'un de ses confrères, elle disparaît. Quatre ans ont passé. Larenz est toujours sans nouvelles de sa fille quand une inconnue frappe à sa porte. Anna Spiegel, romancière, prétend souffrir d'une forme rare de schizophrénie : les personnages de ses récits prennent vie sous ses yeux. Or, le dernier roman d'Anna a pour héroïne une fillette souffrant d'un mal étrange, qui s'évanouit sans laisser de traces... Le psychiatre n'a dès lors plus qu'un seul but, obsessionnel: connaître la suite de son histoire.

 

Thérapie a fait l’objet d’une lecture commune avec Géraldine. Nos billets devraient être publiés à peu près au même moment, je vous invite donc à passer chez elle pour découvrir son avis. En plus, elle semble avoir beaucoup aimé, alors n’hésitez pas, après avoir lu nos deux avis, à inscrire tout de suite Thérapie sur votre LAL. Je peux vous garantir que vous ne le regretterez pas !

Si vous n’aimez pas les thrillers, passez votre tour. Si vous aimez, je crois que ce roman est fait pour vous. Je ne me souviens pas avoir été aussi angoissée à la lecture d’un livre. Blottie au fond de mon lit, bien au chaud, Thérapie m’a véritablement valu quelques sueurs froides. Commençons par le commencement, mais sans trop en dire ! Pas de fioritures : Sebastian Fitzek nous fait entrer dans le feu de l’action par l’intermédiaire du prologue : nous faisons alors très brièvement la connaissance de Viktor Larenz, un psychiatre qui se démène pour comprendre de quel trouble mystérieux est atteinte sa fille âgée de douze ans, Josy. Le premier chapitre nous conduit, quatre ans plus tard, dans une clinique spécialisée dans les troubles psychiatriques. Premier choc : Viktor Larenz n’y est pas médecin, mais patient. Le lecteur comprend que les quatre années durant lesquelles il a cherché en vain sa fille chérie l’ont mené tout droit vers la dépression ou la folie. N’attendez pas de moi que je vous en dise plus, c’est impossible, ou du moins, je ne saurais pas comment m’y prendre… Mais une chose est certaine, une fois les premières pages passées, vous ne pourrez plus refermer ce livre. Un véritable cauchemar commence. Un tourbillon d’événements étranges entraîne le lecteur, page après page, vers la résolution. Sebastian Fitzek va à l’essentiel et ne s’encombre pas de descriptions inutiles. Il sème çà et là, des petits cailloux. Ce sont des petites phrases choc qu’on ne comprend pas, mais qui nous donne l’impression que quelque chose n’est pas normal. Les chapitres, courts, semblent se succéder sans fin. Là encore, l’auteur a fait très fort, et je vous assure que vous aurez bien du mal à fermer votre livre car chacun d’eux s’achèvent par une révélation, ou par un rebondissement qui vient intensifier le suspense. Le mécanisme est très bien huilé et ce, pour notre plus grand plaisir.

Je ne veux pas pousser à la consommation, mais c’est vraiment un très bon thriller, et ce n’est que le premier roman de Sebastian Fitzek ! Voilà qui augure de belles choses pour la suite…

 
Un plus : les remerciements situés à la fin du livre, à travers lesquels l'auteur remercie les lecteurs d'avoir consacrer un peu de leur temps à la lecture de son roman. Merci à vous, Monsieur Fitzek.

 


Et un trèèèèès grand merci à Livraddict et aux éditions du Livre de Poche pour cette terrifiante, mais non moins agréable lecture ! 

 
 

livraddictlogo-copie-1


 
L’œuvre en quelques mots…

 

« Lorsque la demi-heure fut écoulée, il sut qu’il ne reverrait jamais sa fille. Elle avait ouvert la porte, s’était retournée une dernière fois vers lui, puis était entrée dans la pièce où l’attendait le vieil homme. Mais Joséphine, sa fille de douze ans, ne devait plus en sortir. Il en était certain. Plus jamais il ne reverrait son sourire radieux, le soir, quand il allait la coucher. Plus jamais il n’éteindrait sa petite lampe de chevet aussitôt après qu’elle se fut endormie. Et plus jamais il ne serait réveillé au milieu de la nuit pas ses cris stridents. »

 

« Quand il y repensait aujourd’hui, Viktor en était convaincu : si, lors de cette première rencontre, il avait été plus attentif, s’il avait su décoder tous les indices, il aurait compris bien plus vite que quelque chose ne tournait pas rond. Mais cela n’aurai rien changé : au contraire, la catastrophe se serait sans doute produite d’autant plus tôt. »

 

Publié dans Littérature allemande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
Bonjour Calypso, à force de lire de bons billet sur ce roman, il faudrait que je le lise. Il paraît que c'est son meilleur à ce jour. Donc pourquoi pas? Bonne après-midi.
Répondre
C


Oui, lance-toi !



N

Un très bon thriller, en effet, très prenant. Je l'ai beaucoup aimé.


Répondre
A

je viens de le noter chez Géraldine et tu confirmes. Par contre, je vais attendre un peu car je viens de finir un suspens qui parle de schizo.


Répondre
C

Je te comprends, j'aime bien varier mes lectures aussi !


L

oh, je note, je crois que ça va entrer dans ma PAL §


Répondre
C

C'est un bon choix, je pense que tu ne le regretteras pas.


A

Encore une bonne critique de ce livre, je le note.


Répondre
C

J'espère qu'il te plaira !


M

Je l'ai vraiment dévoré et adoré ce petit livre.
J'ai bien envie de découvrir le dernier livre de l'auteur.


Répondre
C

Moi aussi, mais je vais attendre sagement la sortie en poche !


Y

Un bon livre oui, et je suis certaine qu'il fera encore mieux.


Répondre
C

Et un auteur très disponible ! Je lui ai envoyé un mail auquel il a répondu très vite.


1

Il m'attend en France chez ma mère, à lire tant d'avis positifs, j'ai craqué et je l'ai commandé :D


Répondre
C

Vraiment, tu as bien fait !


S

Je te fais confiance et je note.


Répondre
C

Tu peux ;)


F

A ce que je vois, nous sommes nombreux à avoir aimé ce thriller... C'est chouette de tomber sur des livres comme ça, je trouve. Et puis, voilà un auteur allemand, je n'en lis pas souvent, et c'est
intéressant.


Répondre
C

Je lis peu de littérature allemande également. Les partenariats, c'est super pour ce genre de découvertes.


L

il est en bonne place sur ma LAL, je n'en entends que du bon!!


Répondre
C

J'ai hâte de lire d'autres avis !


M

Il faut vraiment que je lise ce livre !!


Répondre
C

Il n'y a plus qu'à faire une petite virée en librairie !


C

Je ne lis pas souvent de thrillers mais après tant de louanges, comment ne pas craquer? ;)


Répondre
C


Il faut craquer, c'est la seule solution !



N

J'adore j'adore j'adore ! Frissonner en lisant un livre, quel bonheur ! Je le note sans tarder.


Répondre
C


Il est vraiment très efficace !



G

Manifestement, tu as autant aimé que moi. Je crois que nous allons faire des émules. Déjà, samedi, j'en ai parlé à une copine qui l'a acheté direct et qui l'avait déjà fini lundi. Du bon thriller,
du pur, du vrai !!!


Répondre
C

Tant mieux si nous arrivons à être convaincantes, il en vaut le coup !


A

2e avis super enchanté que ce livre que je lis aujourd'hui... ok ok, je capitule, je vais l'acheter... pauvre PAL tout de même !


Répondre
C

Tu fais une bonne action !


V

Trop marrant : nous avons écrit nos commentaires le même jour et nous sommes d'accord ! Ce fut un vrai moment de bonheur cette lecture !


Répondre
C

J'ai l'impression qu'il n'y a que des avis positifs !


P

Je n'ai lu que des avis positifs, il me fait vraiment très envie depuis quelques semaines!


Répondre
C

Tu m'étonnes, avec tous ces articles qui pointent leur nez un peu partout...


C

ce livre fait l'unanimité !
j'ai beaucoup aimé également, et ne manquerais pas de me procurer son prochain titre !


Répondre
C

Je vais attendre qu'il sorte en poche mais j'aime déjà le titre !


M

Hmmm... Un thriller angoissant, je ne suis pas sûre que mon petit coeur y survive!
Et même si je ne suis pas fan de thriller, je garde ce titre en mémoire, car j'aime parfois me faire des sueurs froides (fictives, bien sûr!)... ;)


Répondre
C

C'est l'atmosphère qui est très angoissante, après rien de glauque. Mais si tu n'es pas fan des thrillers...


H

Je le veux ! Vivement mon prochain passage en librairie !


Répondre
C

Il le te le faut !!!