Romain Sardou, Sauver Noël

Publié le par calypso

Romain-Sardou---Sauver-Noel.jpg

 

Londres, hiver 1854. Gloria Pickwick, gouvernante d'un respectable lord, considère d'un œil très suspicieux l'arrivée de leur nouveau voisin. Qui est vraiment cet étrange baron Ahriman ? Mille rumeurs courent à son sujet. Parfais, une diligence conduit des gens chez lui... et on ne les revoit jamais ! Arrive le 24 décembre. Tous les enfants se couchent en rêvant au lendemain. Mais le Père Noël ne vient pas. Aucun cadeau au pied des sapins illuminés. Une maison, et une seule, fait la fête ce jour-là... Celle du sinistre baron. C'en est trop pour Gloria, qui prend l'affaire en main. Harold, un petit garçon futé, s'engage à ses côtés, avec des renforts insolites : des lutins, une fée, des oies douées de parole. L'objectif de cette drôle de troupe : sauver Noël ! Si c'est encore possible...

 

 

Sauver Noël m’a été offert par Stephie lors du swap de Noël. Nous publions toutes les deux, aujourd’hui, notre avis sur ce conte car nous en avons fait une lecture commune. Stephie a été plus matinale que moi, mais il n’est que 20h30 donc je suis encore dans les temps !

 

Stephie, MERCI ! Je découvre Romain Sardou grâce à toi et je peux t’assurer que j’ai passé un excellent moment ! Je recommande vivement Sauver Noël à tous ceux qui aiment la poésie, qui n’ont pas peur des lutins et qui aiment rire. Et tant pis si Noël est passé !

 

J’ai adoré suivre les aventures de Gloria Pickwick, une gouvernante anglaise de 40 ans, un peu rondouillarde et qui n’a pas la langue dans sa poche ! Elle se moque bien de passer pour « une timbrée de premier choix » et n’hésite pas à défier le terrible baron Ahriman qui a décidé de priver tous les enfants de Noël. Nous sommes en 1854. Anges et démons, ceux-là mêmes qui côtoyaient les humains jadis, avaient passé un pacte et ne devaient plus intervenir sur Terre. Oui, mais voilà : un an plus tôt, le Père Noël (vous devinez de quel côté il se range) a fait son apparition. Le pacte a été brisé et les démons se rebellent, pour le plus grand malheur des enfants. C’est alors que le lecteur est invité à suivre le périple extraordinaire d’une anglaise déterminée, d’un enfant et de deux elfes, à travers l’Irlande. Les scènes cocasses se multiplient, des images savoureuses agrémentent le récit, des allusions très drôles vous donneront le sourire aux lèvres : « - […] Peut-être que toute cette histoire est écrite ? /- Oui… Alors, espérons que le rédacteur sache où il va. » Tout m’a plu dans Sauver Noël : l’histoire, bien sûr, mais aussi (et surtout ?) le talent du conteur qu’est Romain Sardou et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à cela. Il a une manière très particulière de raconter son histoire qui fait que le lecteur se sent réellement partie prenante. De fréquents appels aux lecteurs parcourent en effet l’œuvre : « Cher lecteur, considère-toi comme privilégié, tu vas assister par la grâce du conte à ce que nos personnages eux-mêmes ne pourront pas voir !... » Enfin, faut-il parler des titres des chapitres pour achever de vous convaincre ? Ils sont, eux aussi, extraordinaires. Prenons par exemple le chapitre 2 : « Qui sera assez court, et pourra paraitre de peu d’importance ici, mais qu’il faut lire néanmoins, parce qu’il complète le précédent et sert à l’intelligence d’un chapitre qu’on trouvera en son lieu. » Ou encore le chapitre 8 : « Où il est indubitablement démontré que le jour où Dieu résolut de créer la femme, il eut d’abord une excellente idée et, ensuite, confirma qu’il avait beaucoup de goût (mais, au vrai, on n’en attendait pas moins de Lui). » L'auteur n'a-t-il pas, lui aussi, beaucoup de goût ?

Un conseil : ne vous fiez à la couverture qui est particulièrement horrible ! Elle dissimule un conte comme on en lit peu et qui vaut vraiment le détour !

 

  

L’œuvre en quelques mots…

 

«  Gloria Pickwick ?

Ami lecteur, si j’étais en ce moment face à toi et non devant ma triste feuille blanche (qui ne réagit jamais à mes emportements, quels qu’ils soient !), je m’empresserais de bondir, d’écarter les bras et de donner de la voix pour souligner l’importance du personnage qui vient à toi. Ce serait un brin cabotin, soit, mais comme souvent dans la comédie, un excès de zèle et de transport ne saurait nuire. »

   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

J'en avais vu la présentation dans une émission littéraire et j'avais déjà très envie de le lire, ton analyse vient relancer mon envie ! :)


Répondre
C

N'hésite pas, c'est une lecture très originale !


M

J'avais bien aimé "Personne n'y échapper", du même auteur qui justement parle d'un romancier !... Il faudra que je lise "sauver Noel" pour me faire une idée de cet auteur...


Répondre
C

Je note le titre !


M

J'avais lu "Personne n'y réchappera", du même auteur, qui m'avait plu car l'intrigue tournait autour de livres (et de meurtres particulièrement horribles...)... Je lirai bien celui-ci...


Répondre
D

Je connais Romain Sardou grâce à sa série de polars médiévaux que j'ai beaucoup aimée. Je vais essayer celui-ci !


Répondre
A

j'aime bien cet auteur je n'ai jamais été déçue quand je l'ai lu.


Répondre
C

Tu rejoins donc la majorité !


P

Je le lirai, mais pas avant Noël!


Répondre
C

Alors, rendez-vous dans quelques mois pour ton billet ;)


C

Je vois ce que veut dire Marie-L. Je me méfie toujours des fils de, qui plus est quand ils veulent écrire...
Mais bon ce n'est pas la première fois que j'entends du bien sur Romain Sardou alors pourquoi pas, d'autant que ton billet donne drôlement envie de découvrir ce conte ;)


Répondre
C

Stephie et Pimprenelle ont d'ailleurs présenté un autre livre il y a peu qui donnait vraiment envie !


A

J'aime bien Michel Sardou, il est facile à lire et je passe toujours un bon moment avec lui.


Répondre
C


Quels autres livres as-tu lus ?



L

Pas encore découvert Romain Sardou mais je le prévois.


Répondre
C

C'est une bonne chose ! Je pense que tu ne le regretteras pas !


L

C'est un livre qui devrait me plaire. Je note!


Répondre
C

Tu fais bien :)


V

Ma soeur n'arrête pas de me dire que je dois absolument découvrir cet auteur ...


Répondre
C

Elle a raison !


M

Tu vois, tu me fais réviser mon avis (qui n'en est pas un). J'ignore pourquoi mais j'ai des apriori "contre" Sardou fils. Je ne devrais pas et à Noël prochain, je le lirai!


Répondre
C

Je pense que tu seras très surprise !


M

Je crois que je vais bien aimer le personnage de Gloria Pickwick. Tu m'as donné envie de lire ce livre !


Répondre
C

Voilà en effet un beau personnage !


L

un avis positif donc, comme celui de Stephie!
ce livre étant dans ma PAL, je le découvrirai un jour, reste à savoir quand ;)


Répondre
C

Le plus vite possible ? :D
C'est déjà bien s'il est dans ta PAL !


M

Devant tant d'enthousiasme, je ne peux que noter ce livre!


Répondre
C

Tu fais bien :)


S

Je suis contente que tu aies aimé et ce fut chouette de poursuivre la découverte de cet auteur avec toi ;)


Répondre
C


Tu as bon goût Stephie ;)



L

Il est génial n'est-il pas!! au club de lectures de Noël, une copine a présenté Une seconde avant Noël!! et il a écrit pleins d'autres contes!!! je l'adore! c'est magique


Répondre
C

Je découvrirai avec plaisir ses autres contes et romans !


A

l'avis de stephie m'avais donné envie... tu ne fais que confirmer cette premiere impression :)


Répondre
C

Tu peux l'ajouter à ta LAL sans problème !