Pierre Lemaître, Cadres Noirs

Publié le par calypso

Pierre Lemaitre - Cadres noirs

 

Alain Delambre est un cadre de cinquante-sept ans anéanti par quatre années de chômage sans espoir.

Ancien DRH, il accepte des petits jobs démoralisants. A son sentiment de faillite personnelle s'ajoute bientôt l'humiliation de se faire botter le cul pour cinq cents euros par mois...

Aussi quand un employeur, divine surprise, accepte enfin d'étudier sa candidature, Alain Delambre est prêt à tout, à emprunter de l'argent, à se disqualifier aux yeux de sa femme, de ses filles et même à participer à l'ultime épreuve de recrutement : un jeu de rôle sous la forme d'une prise d'otages.

Alain Delambre s'engage corps et âme dans cette lutte pour regagner sa dignité.

S'il se rendait compte que les dés sont pipés, sa fureur serait sans limite.

Et le jeu de rôle pourrait alors tourner au jeu de massacre.

 

Qui n’a pas entendu parler de Pierre Lemaître ? Il a eu un succès fou auprès d’un bon nombre de bloggeurs(ses) l’an passé avec son thriller Robe de marié. Ce titre a très vite été inscrit sur ma LAL car je suis une faible femme que quelques avis enflammés suffisent à faire fléchir… Il est désormais sur ma PAL et j’en profite pour vous signaler qu’une lecture commune est prévue pour le 14 avril… Si vous avez-vous aussi envie de découvrir ce titre, n’hésitez pas !

Lorsque Livraddict a proposé il y a quelques semaines un partenariat avec les Editions Calmann-Lévy pour découvrir son nouveau roman, Cadres Noirs, j’ai sauté sur l’occasion. Qu’ils en soient d’ores et déjà remerciés !

Je vais peut-être passer pour le vilain petit canard, mais face aux différents avis que j’ai pu lire, il est clair que le mien va être plus mitigé. En effet, j’ai bien aimé cette lecture, mais je suis loin de l’avoir adorée. Je suis passée par différents stades, de l’ennui à l’impossibilité de lâcher le livre. Si j’ai beaucoup aimé le découpage en parties, découpage qui illustre selon moi parfaitement le drame (« Avant, « Pendant », « Après »), j’ai trouvé que celles-ci étaient de qualité assez inégale. La première partie m’a semblé très longue, et, avant-même d’atteindre les 100 premières pages, j’ai demandé désespérément : « A quand un peu d’action ? ». La seconde partie est celle que j’ai préférée : le changement de narrateur m’a un peu déstabilisée mais je me suis vite adaptée et j’ai trouvé cela absolument génial. Il fallait qu’un « otage » prenne la parole pour que le lecteur ressente l’angoisse des autres otages, mais aussi perçoive l’attitude hésitante d’Alain Delambre. Et la fin de cette seconde partie (les explications n’arrivent réellement que dans la troisième partie) est bluffante et relance réellement l’action. Action qui, à mon goût, devient trop rocambolesque à la fin du roman… Je n’ai pas du tout adhéré à la course-poursuite dans les rues de Paris, j’ai trouvé que cet événement dénotait avec le reste du roman, qu’on peut qualifier d’essentiellement « psychologique ». J’ai bien perçu, en lisant Cadres Noirs, la plume d’un auteur doué, qui maitrise son sujet. Il offre à ses lecteurs un bon thriller, bien ficelé, qui marque les esprits par un réalisme effrayant. Toutefois, ce n’est pas le genre de thrillers que j’affectionne et si mon avis est plus mitigé, c’est vraiment par rapport à un goût personnel, qui n’engage que moi, et qui n’enlève rien à la qualité de l’ouvrage. J’ai pu lire, je ne sais plus sur quel blog, le commentaire d’une internaute qui remerciait la blogueuse pour l’article élogieux qu’elle avait écrit, appréciant que cette dernière ne trouve rien à redire sur l’absence d’événements « sanglants » dans le roman de Pierre Lemaitre. Je ne vais pas faire plaisir à cette internaute en disant que justement, j’aime quand c’est très noir, sans qu’il y ait forcément du sang, du moment que la folie s’en mêle. Voilà pourquoi j’ai adoré dernièrement Shutter Island et Thérapie, et que Cadres Noirs, à côté, m’a semblé un tout petit peu moins fort.

 

 


 

livraddictlogo-copie-1

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Je n’ai jamais été un homme violent. Du plus loin que je remonte, je n’ai jamais voulu tuer personne. Des coups de colère par ci par là, oui, mais jamais de volonté de faire mal vraiment. De détruire. Alors là, forcément, je me surprends. La violence c’est comme l’alcool ou le sexe, ce n’est pas un phénomène, c’est un processus. On y entre sans presque s’en apercevoir, simplement parce qu’on est mûr pour ça, parce que ça arrive juste au bon moment. Je savais bien que j’étais en colère, mais jamais je n’aurais pensé que ça se transformerait en fureur froide. C’est ça qui me fait peur. »
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

C'est décidément une très belle surprise !
Deuxième découverte de l'auteur et deuxième très bonne surprise, autant dire que je ne compte pas m'en arrêter là ;)


Répondre
C


Tu me fais penser qu'il faudrait que je poursuive ma découverte de l'auteur.



L

Celui-ci me tente énormément, parce qu'après Robe de Marié, j'adore Pierre Lemaître.


Répondre
C


Robe de marié est, à mon goût, bien meilleur.



V

Même avis que toi pour la dernière partie, par contre j'ai aimé la première.


Répondre
C

La généreuse Stephie me l'envoie... je vais pouvoir voir ce que ça donne !


Répondre
C

Je viendrai lire ton avis !


A

Encore un bon billet pour ce livre.


Répondre
L

moi aussi j'ai adoré Shutter Island!!

vivement le 14 avril pour Robe de marié!! :D


Répondre
L

moi aussi j'ai adoré Shutter Island!!!

vivement le 14 avril pour Robe de marié!! :D


Répondre
L

Ouf on est deux vilains petits canards ... je me trouvais un peu seule. J'ai préféré de loin Robe de marié.


Répondre
C

On ne peut pas tous aimer les mêmes livres ! En tout cas, je me retrouve bien dans ton article !


C

Finalement ton avis rejoins bien ce que j'ai plus ou moins ressentie dans ma lecture, même si je n'ai pas vraiment le retranscrire dans mon article il me semble !....
vivement la lecture de Robe de marié !.... ;)


Répondre
C

Je suis certaine qu'il me plaira davantage.


V

Je commence aujourd'hui la partie "Pendant". J'ai bien aimé la 1ère partie même s'il y a peut-être quelques longueurs...


Répondre
C

Elle m'a semblé trèèèès longue cette première partie !


V

Chouette un avis un peu plus nuancé que ce que j'ai pu lire sur la blogosphère. Du coup, je vais faire référence à ton article pour nuancer un peu le miens...Tu l'auras compris, j'ai adhéré et
adoré.


Répondre
C

Merci pour le lien ;)


A

je n'ai pas prévu de le lire celui-ci...


Répondre
C

Tu pourras toujours l'emprunter plus tard...
Et Robe de marié ?


L

Je viens tout juste de me procurer "Robe de marié" de cet auteur, pour la lecture commune avec les livraddictiens :D J'ai hâte de découvrir ce livre et pourquoi pas, par la suite, "Cadres noirs"
aussi!


Répondre
C

J'ai vraiment hâte aussi de lire ce livre dont j'ai lu tant de bien et qui m'intrigue au plus haut point !


F

ah, je fais partie de ceux qui ont beaucoup aimé le roman de Lemaitre... et pourtant j'aime quand c'est sanglant ! Mais là, le côté social, humain m'a bien emballée... et j'aime beaucoup le style
de l'auteur. Je pense que je vais m'inscrire à la lecture commune, d'ailleurs, pour Robe de Marié.


Répondre
C

Ce serait chouette ! On est déjà pas mal !


M

Je participe à la lecture commune de "Robe de marié". On verra ce que j'en penserai :-)


Répondre
C

Je suis impatiente de le lire !


S

Je suis d'accord avec toi quant à la course poursuite. Par contre, c'est rigolo car c'est la 2e partie que j'ai le moins aimée.


Répondre
C


Comme quoi... Je l'ai tellement attendue au cours de la première partie cette prise d'otage...



C

Heu...moi ^^
Je n'ai encore rien lu de Pierre Lemaître et ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé d'obtenir "Cadres noirs" sur Livraddict et chez Babelio (sans succès :/).
Je vais essayer de me procurer "Robe de marié" pour avril ;)


Répondre
C

Vi ! Mais tu en as entendu parler, c'est déjà ça :D
Bon, rien ne presse pour Cadres Noirs, et Robe de marié est plus facile à obtenir vu qu'il est sorti en poche.


V

Je 'narrive pas à me décider: je le lis ou pas? Comme ma pal ne baisse pas, j'attends encore.


Répondre
C

Attends peut-être qu'il sorte en poche ?


P

"On ne peut pas plaire à tout le monde", et je trouve ça plutôt sain! J'espère que tu accrocheras davantage avec Robe de marié!


Répondre
C

J'en suis quasiment sûre pimprenelle ! La quatrième de couverture me "parle" plus. Je te dis ça en avril puisqu'une lecture commune est prévue ;)


M

En effet, ton article nuance un peu les différents avis que j'ai pu lire.


Répondre
C

J'espère quand même ne pas être la seule... Allez, qui n'a pas encore donné son avis ?