Pascal Marmet, A la folie

Publié le par calypso

 

Pascal-Marmet---A-la-folie.jpg

 

 

Armée d'une bonne dose d'insolence et avec l'impertinence de ses vingt ans, Joanna force la porte d'un prestigieux groupe de presse et, grâce à son audace, se fait embaucher par la directrice d'un célèbre magazine féminin. Alors que sa destinée semble s'améliorer, son passé trouble la rattrape sous la forme d'un journal intime dont elle hérite d'une parfaite inconnue.

Ce cahier va placer sur son chemin Pascal Langle, un propriétaire de théâtre rongé par la tristesse. Lui aussi reçoit un des onze cahiers de sa compagne décédée dans ses bras il y a dix ans.

A leur insu, un manipulateur usé par la folle dirige dans l'ombre un odieux projet. […]

 

A la folie, c’est un bon point de départ. Dix ans après la mort de sa femme, Pascal Langle reçoit un des onze journaux intimes rédigés par cette dernière au cours de sa vie. Mais il n’est pas le seul : Joanna, une jeune journaliste qui rêve de travailler pour un grand magazine, hérite elle aussi d’un de ces mystérieux cahiers. Ils ne se doutent pas encore que, dans l’ombre, quelqu’un cherche à récupérer les onze écrits. A tout prix.

A la folie, c’est finalement un drôle de mélange. L’intrigue est bien installée et plutôt intéressante : l’auteur ne dévoile que très peu d’éléments au sujet de ces cahiers, mais il n’est pas difficile de comprendre que quelque chose de terrible s’est passé plusieurs années auparavant. La première partie du récit est la plus solide et la plus cohérente, et pourtant elle n'évite pas l'ennui : les personnages se croisent, se parlent, mais l'action n'avance que très peu. Elle est certainement trop longue par rapport à la suite. La seconde partie, qui correspond pour moi à l’arrivée de nouveaux personnages, est bien plus enlevée mais également assez improbable ! Cela ne m’a toutefois pas empêchée de tourner les pages, jusqu’à la dernière, pour tout savoir de cette histoire.

Ce n’est pas un mauvais roman : il y a de bonnes idées et le suspense est au rendez-vous mais, malheureusement, certains événements frôlent le grotesque et la fin m’a semblé bien trop mielleuse. L'ensemble manque d'homogénéité...

 

Merci à l’auteur, Pascal Marmet, qui m’a gentiment envoyé ce roman.

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Durant cette période de renouveau, j’ai souvent revu ce maudit cahier sur ses genoux, qu’elle ne dissimulait plus, mais notre histoire n’autorisait plus la moindre indiscrétion. J’attendais qu’elle consente d’un geste à ce que je reprenne la lecture où je l’avais laissée.

Elle n’en a pas eu le temps. Ce cahier s’est évaporé pour apparaître parmi les méandres d’un notaire. » (p.13)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Je suis très sceptique sur cette deuxième partie, beaucoup trop rocambolesque à mon goût...
Répondre
C


C'est le mot !



G
Moi, j'ai aimé cette fin heureuse, inhabituelle dans les polars. Un bon livre, ou on tourne les pages avec impatience, avec effectivement quelques coïncidences évidentes et des choses improbables
mais franchement, j'ai passé un bon moment !
Répondre
C


Les pages sont vite tournées, c'est vrai, mais je n'ai pas été séduite plus que cela.



M
Effectivement, il y a un contraste entre la première partie et la seconde partie mais ce n'est pas ce qui m'a le plus dérangé : c'est surtout l'écriture qui m'a paru pénible...
Répondre
C


Je comprends !



S
Je suis en plein dedans et pour l'instant pas convaincue du tout. A voir car j'amorce cette fameuse deuxième partie dont beaucoup soulignent les incohérences.
Répondre
C


Hâte de lire ton billet !



S
Impossible de le lâcher je l'aime " A la folie"
Ce roman est tout simplement génial, livre lu en moins de 24 heures, aussi prenant que le premier! Les 2 livres de Pascal Marmet restent mes préférés...
On reconnait la, la plume et le style de Pascal Marmet livre passionnant dont on ne peut s'arrêter avant la fin.
très bien écrit .Joli style.
Répondre
C


Voilà une autre fan ! :)



T
moi j'ai adoré comme tous les romans de l'auteur d'ailleurs " Si tu savais" " il y a longtemps" et " le prince de Paris"
mais mon avis ne compte pas je suis fan!!!!
Répondre
C


Si, il compte ! Ce n'est pas le genre de thrillers que j'affectionne.



P
aujourd'hui un article dans le blog du magazine " Elle"
merci pour le commentaire de apéro libro

http://blog.elle.fr/jazzetlectures/2012/05/03/chez-elle-pascal-marmet-est-un-peu-chez-lui/
Répondre
C


Aperto*



J
Rien que pour le prénom, je pense que l'auteur a du talent ;-)
malheureusement je ne lis pas beaucoup de polar et ton avis ne m'encourage pas trop à commencer par celui-ci.
Pourtant l'histoire avait l'air intéressante alors pourquoi pas.
Répondre
C


A toi de voir. Il se lit quand même assez vite.



A
Je l'ai dans ma PAL, y'a plus qu'à.
Répondre
U
je passe mon tour ! :)
Répondre
S
Lecture imminente pour moi :)
Répondre
G
D'accord avec toi pour certaines maladresses voire manque de crédibilité pour servir l'histoire. Par contre, cette fin là, je l'ai adorée pour son originalité et puis elle fait de ce livre un
thriller par comme les autres, un thriller qui fait du bien !
Répondre