Katherine Pancol, Un homme à distance

Publié le par calypso

 

Katherine-Pancol---Un-homme-a-distance.jpg

 

Ceci est l'histoire de Kay Bartholdi, un roman par lettres comme on en écrivait au XVIIIe siècle. Un inconnu écrit à Kay, libraire à Fécamp, pour lui commander des livres. Au fil des lettres, le ton devient moins officiel, plus inquisiteur, plus tendre aussi. Kay et Jonathan parlent de leurs lectures, certes, mais entament un vrai dialogue amoureux. Ils se font des scènes, des confidences, s'engagent peu à peu dans une relation que Kay, hantée par le souvenir d'une déchirure ancienne, s'efforce de repousser...

 

Je vous parle aujourd’hui de ma rencontre ratée avec Katherine Pancol qui semble pourtant avoir beaucoup de succès… Un homme à distance n’a pas su me séduire et m’a même profondément ennuyée, malgré un nombre de pages peu important. J’ai trouvé cette histoire bourrée de clichés, les premières lettres assez pédantes, les personnages peu attachants. J’imagine que je ne vais pas trouver beaucoup d’avis semblables au mien car je comprends aisément qu’on puisse aimer ce roman, ne serait-ce que parce qu’il parle des livres. J’ai relevé quelques passages intéressants, mais cela ne suffit pas...

A la fin du roman, Katherine Pancol remercie Helene Hanff, auteur de 84, Charing Cross Road. Ce roman est inscrit sur ma LAL, mais du coup, j’hésite ! Les deux romans sont-ils semblables ?

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Les Héros de fiction me paraissent souvent plus intéressants et plus riche que les êtres réels dont je supporte assez mal les bavardages. »

 

«  L’amour n’est pas qu’un ravissement, mademoiselle. L’amour peut être une torture, un traitre, un tricheur. Il emprunte tous les discours, tous les costumes, tous les subterfuges. »

 

« Est-ce qu’on sait tout de l’autre quand on aime les mêmes livres ? »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
J'ai lu ce roman il y a quelques années et j'avais beaucoup aimé bien que je n'apprécie pas des masses les histoires un peu sentimentales. J'ai lu récemment 84 charring cross road (référence que j'avais vue dans La bibliothèque des coeurs cabossés). Les lettres d'Helene Hanff sont réelles et cela retrace sa relation épistolaire avec son libraire, mais pas que. C'est moins sentimental que le roman de K. Pancol. Il ne se passe pas grand chose hormis l'échange de lettres. Même si j'ai adoré 84 charring... je l'ai trouvé un peu mièvre. Bonne soirée.
Répondre
C
Une lecture non urgente, donc...
M

Je viens de lire "Les yeux jaunes des crocodiles" qui est un coup de coeur pour moi et je cherche d'autres titres de Pancol pour découvrir autre chose que sa trilogie que je vais continuer... Mais
du coup, j'essayerai sans doute autre chose que ce livre là !!!


Répondre
C


Tu peux toujours tenter !



L

Si ça parle de la Normandie, je suis preneuse. Je vais essayer de retenir le titre.


Répondre
S

Je n'ai pas lu le Pancol (et je n'en ai pas envie) mais "84 Charing Cross Road" est une merveille. Il y à un 2e roman si ça te plait qui raconte son voyage à Londres quelques années plus tard "la
duchesse de Bloomsbury Street". Et il y a aussi une adaptation cinéma qui date de 1986.


Répondre
C


Je vais le lire puisque vous êtes plusieurs à être plus qu'enthousiaste !



M

Moi non plus, je n'ai pas du tout aimé ce livre. Par contre tu devrais essayer les yeux jaunes du crocodile, mon préféré de cet auteur...


Répondre
C


Je l'ai laissé sur ma LAL !



A

j'ai lu K.PANCOLL, il y a longtemps avec 'Scarlett, si possible' et j'avais bien aimé. Je ne l'ai pas relu depuis, je ne peux donc rien dire sur ce livre en particulier.


Répondre
M

Rien à voir entre ces deux romans! Même si Pancol s'inspire clairement de celui d'Hanff...
J'ai lu les deux: j'ai adoré celui de Pancol, vraiment (mais c'est parce que cette histoire bien que clichée a rejoint la mienne), mais le roman d'Hanff m'a laissée presque indifférente... Pour le
coup, le personnage du 84 est pédant! ;)
Je propose aussi ce roman au voyage si ça te dit...


Répondre
C


Voici un avis qui rejoint celui de Cynthia ! J'ai un peu peur du coup si tu me dis que le personnage est pédant...


Bon, pourquoi pas quand même !



G

Zut, je pensais justement "rencontrer" cette auteure avec ce livre, le volume de ses autres romans me décourageant quelque peu... Projet à revoir donc !


Répondre
C


Il est possible que tu l'apprécies !



V

Arf! et moi qui me disais que ce serait bien que j'en lise au moins un ;-)


Répondre
C


Peut-être pas celui-ci !



A

non non jamais, ce sera une découverte totale :)


Répondre
L

Je n'ai pas lu ce livre de Pancol et après ton billet je ne compte pas le faire.
Par contre j'ai lu 84, Charing Cross Road que j'ai adoré !!!
Je te le recommande vivement, tout comme Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patate, dans la même veine.


Répondre
C


Merci L'Emile ! Le cercle... est aussi dans ma LAL !



L

Je n'ai lu que les yeux jaunes... et le 2ème opus de la trilogie. J'attend avec impatience de lire Les écureuils.... car j'avais aimé les 2 premiers volets. Mais ce titre-là je ne l'ai jamais lu,
et je ne sais pas si je le lirais...


Répondre
C


Vous êtes plusieurs à avoir apprécié Les yeux jaunes des crocodiles et la suite. Je pense que je les lirai :)



A

Pas lut celui-ci de Pancol, mais le 84 charring cross est très bien, et se lit vite aussi.


Répondre
C


Merci pour ton avis !



A

je vois que c'est un auteur très à la mode :) bises


Répondre
C


Oui ! As-tu déjà lu une de ses oeuvres ?



S

Gio l'avait lu et ça ne m'avait pas donné envie ;)


Répondre
C


Je me rends compte finalement que je suis loin d'être la seule à ne pas avoir accroché !



E

Je te conseille Les yeux jaunes... qui est vraiment bien. Car visiblement Un homme à distance n'a pas beaucoup de fans...


Répondre
C


Merci pour ton conseil Edelwe !



Z

je n'ai rien lu d'elle pour le moment. Je ne commencerais peut-être pas par celui-là


Répondre
C


Je ne te conseille pas celui-ci en tout cas !



T

Pour ma part, j'ai bien aimé. J'ai bcp aimé Embrassez-moi également. Mais ses premiers, carrément pas aimé.


Répondre
C


Je vois que les avis sont partagés.



C

J'ai été déçue par ce livre


Répondre
C


Je ne suis pas la seule alors !



Y

Ne t'inquiète pas : je n'ai lu qu'un livre de cette auteur et j'ai trouvé ça absolument barbant et bourré de clichés. Non, tu n'es pas seule !


Répondre
C


Ouf ! Merci Ys !



V

Oui, c'est ce que je dis dans mon billet : pas de surprises majeures dans ce livre.


Répondre
C

Du charme dans ce livre (pour moi), mais je suis d'accord avec toi : que de clichés, de rebondissements prévisibles, etc. J'ai un peu de mal avec cette auteur, je trouve que c'est tjs très
caricatural.
Encore heureux qu'elle remercie Helen Hanff, elle s'en est (énormément) inspirée !! Mais l'autre est une VRAIE pépite, n'hésite pas à le lire (en attendant un peu, peut-être, pour ne pas être
parasitée par celui-ci !?)... :-)


Répondre
C


Oui, la fin était très prévisible... et je l'ai trouvée stupide... une histoire assez inutile en somme... mais bon.


Je laisse le roman d'Helene Hanff dans ma LAL :)



K

As-tu d'autres de ces livres?
J'ai dévoré "Les yeux jaunes du crocodile" et me suis ennuyée dans "La danse lente des tortues" .. alors j'hésite à lire d'autres livres d'elle


Répondre
C


Non, pas pour le moment. J'ai bien envie de lire Les yeux jaunes des crocodiles mais j'ai peur d'être déçue...



K

Oh c'est triste ! Je l'avais bien aimé, mais je peux comprendre qu'il ne t'ai pas plu... Sinon pour répondre à ta question, hmm non pas vraiment sinon dans la forme puisque celui d'Helen Hanff
montre une relation entre personnes qui ne se sont jamais rencontrés, tandis que Pancol c'est une relation entre deux personnes qui se sont manqués... La nuance est là quand même, si j'étais toi,
je l'essayerais ! :)


Répondre
C


Bon, je le laisse quand même dans ma LAL ! Merci pour ton avis !



V

J'ai moyennement aimé Le cercle des amateurs d'épluchures... difficile le style épistolaire ! Mais comme toi, 84 charring cross est dans ma LAL.


Répondre
C


Là, c'est plus le fond qui m'a gênée... ça manquait cruellement d'originalité !



C

Hé bien heu...j'avais largement préféré ce titre-ci à "84, Charing Cross Road"...


Répondre
C


Aïe...



R

Katherine Pancol est une auteure assez populaire en effet. J'ai beaucoup aimé les quelques romans que j'ai lus d'elle mais je me suis lassée. Par contre, je comprends très bien ce que tu lui
reproches, ce n'est pas ce qu'on peut appeler de la "grande" littérature.
Sinon pour 84, Charing Cross Road, je ne l'ai pas lu mais je crois qu'elle le cite car c'est ce roman qui lui a inspiré Un homme à distance. Je ne serais pas capable de te dire si ils se
ressemblent ou non...


Répondre
C


Je n'ai sans doute pas commencé par le bon !