John Boyne, Le garçon en pyjama rayé

Publié le par calypso

 

John-Boyne---Le-garcon-en-pyjama-raye.jpg

 

Un conseil : lisez ce roman de toute urgence et revenez lire mon billet plus tard.

 

Vous ne trouverez pas ici le résumé de ce livre, car il est important de le découvrir sans savoir de quoi il parle. On dira simplement qu'il s'agit de l'histoire du jeune Bruno que sa curiosité va mener à une rencontre de l'autre côté d'une étrange barrière. Une de ces barrières qui séparent les hommes et qui ne devraient pas exister.

 

Le garçon en pyjama rayé fait partie de ces romans qui vous marquent à jamais. C'est un livre coup de poing abordant un sujet dont on préférerait qu'il n'ait jamais existé. C'est l'histoire, toute simple, de Bruno, un jeune allemand de 9 ans dont l'innocence n'a d'égale que sa gentillesse. Il vit à Berlin avec ses parents et sa sœur, Gretel, âgée de 12 ans, avec laquelle il entretient des rapports parfois conflictuels. La vie de Bruno ressemble à celle de tout enfant de son âge, ce qu'il aime par dessus tout c'est partager des moments avec ses trois copains, Karl, Daniel et Martin. Mais le papa de Bruno occupe un poste important et la famille doit quitter Berlin pour Hoche-Vite. C'est un endroit dont le petit garçon n'a jamais entendu parler... Dès les premières heures passées dans sa nouvelle maison, Bruno s'ennuie et, à la tristesse d'avoir dû quitter Berlin, s'ajoute un autre sentiment, plus étrange : l'incompréhension. La seule distraction de Bruno est en effet de regarder par la fenêtre de sa chambre. A travers le carreau, il observe un spectacle troublant : deux groupes d'hommes évoluent dans ce qui semble être un grand lotissement. Il y a des soldats, il a l'habitude d'en côtoyer car son père est l'un d'eux, mais aussi des hommes portant un drôle de pyjama rayé et au sujet desquels sont père lui a confié : "ce ne sont pas des gens". Bruno, parce qu'il a l'ambition de devenir plus tard un explorateur, décide un jour de quitter le petit jardin tranquille et de longer les barbelés. Au cours de son escapade, il rencontre un jeune garçon, son "jumeau", né exactement le même jour que lui, avec qui il commence à partager son quotidien... Leur lieu de rendez-vous devient leur petit monde, un monde sans jeux, un monde dans lequel l'amitié passe par les mots. Mais celui des adultes n'est jamais très loin...

John Boyne a réussi, avec Le garçon en pyjama rayé, une véritable prouesse de conteur. L'univers des camps n'est pas décrit, il est esquissé à travers le regard innocent d'un enfant de 9 ans. Ce roman est un cri muet, le cri de Bruno qui ne comprend pas pourquoi son nouvel ami est enfermé de l'autre côté des barbelés. C'est toute l'absurdité de la guerre qui éclate à travers chacune des pages de ce roman. Et, lorsque Bruno promet d'inviter un jour son ami à Berlin, c'est le cœur du lecteur qui se serre. Ce roman extrêmement poignant est à mettre entre toutes les mains.

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Bruno avait lu suffisamment d’histoires d’explorateurs pour savoir qu’aucun d’entre eux n’avaient pu prédire la nature de la découverte qu’ils feraient. Dans la majorité des cas, il s’agissait d’une chose intéressante qui se trouvait là, simplement, occupée à ses propres affaires en attendant d’être découverte, comme l’Amérique. Et parfois, il s’agissait d’une chose qu’il aurait mieux valu laisser à sa place, comme une souris morte derrière un placard.

Le garçon appartenait à la première catégorie. Il se trouvait là, simplement, occupé à ses propres affaires en attendant d’être découvert. » (p.102)

 

Publié dans Littérature anglaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T
je rejoins ton avis :)
Répondre
N

Ce roman est tout simplement magnifique !


Répondre
K

Même engouement que toi pour ce roman !


Répondre
P

Là, tu me tentes vraiment! D'autant plus que je suis en vacances et que je devrais donc trouver le temps de lire.
Bon dimanche.


Répondre
N

J'ai lu ce livre l'année dernière. Je suivais des cours d'anglais et je ne sais comment nous en sommes arrivés à parler de ce roman. Ma prof me l'a prêté, en anglais donc. Très accessible. Et
extrêmement émouvant... Une lecture qui touche assurément...


Répondre
Y

Un beau livre en effet, qui nous a valu bien des discussions en famille.


Répondre
V

Tu me rappelles qu'il est dans ma LAL !


Répondre
C


Je ne peux que te le conseiller !



S

Je l'ai en spécimen aussi mais toujours pas ouvert...Ton avis me donne envie de m'y plonger le plus vite possible.


Répondre
C

Je vais suivre ton conseil...


Répondre
L

Je l'avais eu en specimen, je ne m'attendais pas du tout à ça et ça m'avait beaucoup bouleversée...


Répondre
C


Spécimen pour moi aussi, il traînait depuis un bon moment en haut de ma PAL...



E

ça tombe bien! Il est justement dans ma PAL!


Répondre
C


Hop, en haut de la pile !



B

Je suis d'accord avec toi: c'est un roman qui marque terriblement. Il m'a bouleversé


Répondre
C


Il ne peut pas laisser indifférent.



A

Même les mains des plus jeunes, ce qui n'est pas rien.


Répondre
C


Je pense que ça ne peut que les faire réfléchir et les toucher !



P

Un roman magnifique en effet, et tu en parles très bien!


Répondre
C


Merci Pimprenelle !



M

J'ai vu le film. Je ne savais pas qu'un livre existait.
Je crois que le livre est meilleur que le film (ceci est une généralisation à 90% vrai). Donc, moi aussi je recommande cette histoire et même le film. C,est une histoire qui reflète les ténèbres de
l'histoire humaine.


Répondre
C


Il faudrait que je vois le film maintenant.



A

Je le commande,et je reviendrai lire ton billet ! :)


Répondre
C


Super !



L

noté !


Répondre
C


Parfait !



A

il est dans ma PAL. je vais l'en sortir de tte urgence :)


Répondre
C


Oui, vite !



D

Je confirme: un magnifique roman, très touchant. Et cette fin...


Répondre
C


Je ne m'y attendais pas...



M

Je vais suivre ton conseil, d'autant plus qu'il est dans ma PAL. Je reviendrais après. ;)


Répondre
C


Bonne idée ;)



D

Je l'ai lu l'année dernière. J'avais peur de ne pas aimer car c'était en roman écrit pour la jeunesse. Et j'ai adoré ce livre par contre je le mettrais peut-être pas dans toutes les mains des
adolescents car c'est un sujet assez difficile.


Répondre
C


En même temps, c'est le programme d'histoire de 3ème, je n'hésiterais pas, de mon côté, à le conseiller.



C

Toujours dans ma PAL malgré des billets aussi élogieux que le tien ! Mais j'y arriverai, j'y arriverai ;)


Répondre
C


Il est dans ta PAL, c'est déjà bon signe !