De la suffisance autoriale...

Publié le par calypso

 

... ou comment un auteur (Celui dont on ne doit plus prononcer le nom) parvient à se ridiculiser et à se mettre toute la blogosphère à dos. Pour ceux qui n'auraient pas suivi l'affaire, ça se passe chez Cynthia : ici et , et c'est franchement consternant et scandaleux !

 

 

Publié dans Blabla en tout genre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L

Hahaha, celui dont on ne doit plus prononcer le nom ! ^^
J'ai moi aussi fait un billet car je trouve cela inadmissible ! Dans quel monde vit-on ?!?


Répondre
A

Je suis d'accord avec toi. Encore un auteur qui se prend pour Victor Hugo.


Répondre
C

Je suis d'avis qu'on laisse Voldemort là où il est ;)


Répondre
C


Je partage ton avis.



N

Complètement fou que l'auteur fasse ça... qu'ils ne donnent pas leurs romans à lire s'ils ne supportent pas les critiques!!! et puis, au delà de la remise en cause de son point de vue, ce sont des
emails injurieux! cet auteur se saborde lui même...


Répondre
C


Il n'a visiblement pas compris le but d'un partenariat mais le pire reste effectivement ces injures qui sont inadmissibles.



A

C'était vraiment désolant de lire une telle prose !


Répondre
L

J'ai déouvert l'affaire hier et j'en suis toute chamboulée, c'est incroyable et décevant !


Répondre
E

Consternant! c'est le mot!


Répondre
P

Je suis tout à fait d'accord : ce monsieur est tombé bien bas!


Répondre
N

Je suis allée voir, c'est hallucinant! mais est on sûr qu'il s'agit bien de l'auteur??? Sur le net, c'est facile de se faire passer pour quelqu'un que l'on n'est pas...


Répondre
C


Oui, c'est sûr puisque l'éditeur a défendu (à sa manière) son poulain...



L

Vraiment consternant!


Répondre
G

A mon tour de te rendre une petite visite. ;-) Au-delà de la nécessaire réaction épidérmique à ce genre de manifestation, je crois que le temps est venu de réfléchir à une sorte de charte de bonne
conduite, tant pour les blogueurs que pour les éditeurs et les auteurs... Sinon, ce qui fait la richesse des blogs risque de disparaître.


Répondre
C


Il faut que les choses soient claires dès le départ, et elles semblaient l'être...



C

Je te rejoins entièrement.


Répondre