David Vann, Sukkwan Island

Publié le par calypso

 

David-Vann---Sukkwan-Island.jpg

 

Une île sauvage du Sud de l’Alaska, accessible uniquement par bateau ou par hydravion, tout en forêts humides et montagnes escarpées. C’est dans ce décor que Jim décide d’emmener son fils de treize ans pour y vivre dans une cabane isolée, une année durant. Après une succession d’échecs personnels, il voit là l’occasion de prendre un nouveau départ et de renouer avec ce garçon qu’il connaît si mal.

La rigueur de cette vie et les défaillances du père ne tardent pas à transformer ce séjour en cauchemar, et la situation devient vite incontrôlable. Jusqu’au drame violent et imprévisible qui scellera leur destin.

 

Sukkwan Island est incontestablement un livre qui vous prend aux tripes. J’ai été véritablement secouée par l’histoire poignante de ce père et son fils partis tenter une expérience en Alaska. L’idée vient du père : vivre pendant un an loin de tout, dans une petite cabane, se nourrir en chassant et pêchant, se retrouver et retrouver avec son fils une complicité perdue. Si l’enthousiasme du père est sans fausse note au tout début du roman, le jeune Roy, lui, affiche une certaine réserve. A 13 ans, il a tout quitté pour faire plaisir à son père et sa mère et sa sœur, à peine arrivé sur l’île, lui manquent. Roy devient taciturne et son malaise, léger au début, saisit toutefois le lecteur à la gorge : « Roy ne savait pas quoi dire, alors il ne disait rien. Il ne savait pas comment les choses tourneraient. » Rapidement, le malaise devient angoisse. Son père ne semble pas aussi solide qu’il l’imaginait. Il faut d’une part faire face à de nombreux imprévus et d’autre part supporter la cohabitation avec ce père qui, jour après jour, devient plus étrange.

Toute la première partie du roman est bien menée et extrêmement saisissante, cela est dû en grande partie au style très particulier de David Vann : on peut noter notamment l’absence des signes de ponctuation marquant les dialogues. En temps normal, cela m’aurait sans doute gênée, mais j’ai trouvé l’ensemble très fluide, tout coule, tout se mêle, les descriptions, les pensées, les mots. Certains ont été déçus par cette première partie : il ne s’y passe pas grand-chose au niveau « action », il y a beaucoup de descriptions, mais l’auteur réussit à merveille, à mon sens, à créer le suspens. C’est une lente descente aux enfers à laquelle nous assistons et qui nous mène à la fin de la première partie, monstrueuse et inattendue. J’ai beaucoup apprécié également la seconde partie et je ne saurais dire si je la préfère à la première, ou l’inverse. Elle est assez différente, très dure et dérangeante. Un seul bémol : la fin m’a un peu déçue... mais vu la qualité du roman, je suis passée outre.

Moi qui adore les huis-clos, j’ai été servie ! Je ne saurais que trop vous recommander cette lecture qui ne vous laissera pas indifférent.

 

Ce roman m’a très gentiment été envoyé par Tulisquoi que je remercie énormément !

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Cette nuit-là, tard, son père pleura à nouveau. Il parlait tout seul en de petits chuchotis qui ressemblaient à des gémissements, et Roy ne comprenait pas ce qu’il disait, ni ne saisissait l’ampleur de sa douleur ou son origine. Les phrases que prononçait son père le faisaient pleurer de plus belle, comme s’il s’y obligeait lui-même. Il se calmait un instant, se racontait quelque chose et recommençait à gémir et à sangloter. Roy ne voulait pas l’entendre. Il était effrayé et déstabilisé et il n’avait aucun moyen d’en parler, ni la nuit ni le jour. Il fut incapable de trouver le sommeil avant que son père ne se soit tu et endormi. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N
Pas lu, mais il me paraît quand même un peu noir à mon goût. Je ne sais pas si je me laisserai tenter.
Répondre
K

Vois-tu, moi j'ai aimé la fin mais je suis dubitative sur la deuxième partie que j'ai trouvé longue. Par contre, la première, quelle tension!!! C'est fou!!


Répondre
C


Oui, cette première partie est extraordinaire ! Je vois que nos avis divergent toutefois sur la fin.



1

Je le répète depuis plusieurs mois, il me faut ce livre. Il ne laisse personne indifférent, et j'ai envie de me faire "secouer" à mon tour!


Répondre
M

Je garde un fort et bon souvenir de cette lecture particulièrement noir.


Répondre
M

Complétement d'accord avec toi! J'ai eu l'impression de boire la tasse avec ce roman et il m'a longtemps "hantée" après sa lecture... j'y pense encore aujourd'hui, c'est dire!


Répondre
C


C'est fort pour un 1er roman !



M

Cette lecture ne laisse pas indifférent, c'est sûr! J'en ai encore la chair de poule quand j'y repense!


Répondre
C


Je pense en garder le souvenir longtemps !



A

Une moitié de livre qui remmue. Mais j'ai moins apprécié la fin.


Répondre
C


J'ai eu l'impression que l'auteur ne savait pas comment finir son roman... dommage !



P

J'avais trouvé la première partie un peu longuette, mais ensuite, whaouh, quelle descente aux enfers!


Répondre
C


Je peux le comprendre, moi cette première partie m'a vraiment plu !



V

Voici plusieurs critiques positives sur ce livre que je le lis et il va bien finir par tomber dans ma LAL !


Répondre
C


Oh oui, n'hésite pas !



Z

Pourquoi pas mais un peu plus tard : là c'est vraiment plus possible!


Répondre
C


Quoi ! Tu veux dire que tu as trop de livres à lire ??? :D



S

La sortie est imminente en anglais. Il nous faudra attendre 2011 pour la traduction ;)


Répondre
C


Ouf, non parce que là je m'en sors à peine :)



G

Je vais lire ce livre mais j'avoue que je l'appréhende un peu. Je crains qu'il soit un peu trop dur pour moi.


Répondre
C


A toi de voir... ce n'est pas une lecture facile, c'est sûr !



T

Tu as bien fait d'attendre donc le "bon moment" pour lire ce livre. Je vois qu'il t'a, toi aussi, retourné !
C'est bizarre, mais je ne me souviens pas du tout de cette absence de signes de ponctuation pour le dialogue. Mail il est vrai que le reste est tellement prenant qu'on oublie tout. Je n'ai pas pu
décrocher de ce livre une fois commencé, même si, comme toi, la fin m'a un peu déçue. Mais tout le reste... pfff un grand coup de coeur pour ce livre !


Répondre
C


Coup de coeur partagé par bon nombre d'entre nous ;)



P

Oh c'est rigolo, à 24h nous faisions une LC sans le savoir :) Secouée par cette lecture forte aussi ! Comme toi, j'ai adoré la seconde partie aussi, mais j'ai aussi adoré la fin... même si elle est
assez étrange finalement !


Répondre
C


Je vais lire de ce pas ton billet !



L

Il est inscrit à ma lal celui-ci.


Répondre
C


Qu'l plaise ou non, il est en tout cas vraiment efficace.



A

je ne sais pas pourquoi mais ce livre ne m'attire vraiment pas... la couverture entre autres !


Répondre
C


Ne t'arrête pas à la couverture !



Z

Je viens de l'acheter. J'espère pouvoir le lire très vite.


Répondre
C


Tu ne vas pas pouvoir résister longtemps !



L

Un livre très noir. J'ai tellement été éberluée par la fin de la première partie que j'ai été un peu déçue de la deuxième qui ne m'a pas surprise. C'était une fin logique.


Répondre
C


Certains ont, à l'inverse, préféré la deuxième partie...



S

C'est un livre qui m'a vraiment remuée. J'ai hâte de lire son prochain roman.


Répondre
C


Il est prévu pour quand ?



Y

Un roman très marquant en effet, qui reste longtemps présent à l'esprit du lecteur, qu'il ait aimé ou pas.


Répondre
C


C'est étrange car j'avais lu beaucoup de critiques mais j'ai quand même été très surprise. Je ne m'attendais pas à "ça" (l'événement central).