David Nicholls, Un jour

Publié le par calypso

 

David-Nicholls---Un-jour.jpg

 

 

15 juillet 1988. Emma et Dexter se rencontrent pour la première fois. Tout les oppose, pourtant ce jour marque le début d'une relation hors du commun. Pendant vingt ans, chaque année, ils vont se croiser, se séparer et s'attendre, dans les remous étourdissants de leur existence. Un conte des temps modernes ou la splendeur d'aimer a fait chavirer le monde entier.

 

Il existe des histoires qui font battre votre cœur. Des histoires qui vous offrent, le temps de quelques pages, des amis que vous apprenez à découvrir et auxquels vous vous attachez. Des histoires qui vous rappellent que rien n’est jamais écrit dans la vie, qu’il est bon d’espérer, de croire en ses rêves, comme il est bon de saisir chaque instant de bonheur susceptible de s’offrir à vous. Un jour est une de ses histoires.

Des Emma et Dexter, il en existe des milliers. Ils se sont croisés à l’université mais font réellement connaissance le 15 juillet 1988, jour de la remise de leur diplôme. Ils sont jeunes, ils sont libres, ils sont insouciants. La vie s’offre à eux. Ils passent une unique nuit ensemble, nuit dont le narrateur se garde bien de nous donner les détails. Une histoire d’amitié naît alors entre ces deux anglais si différents : Emma vient d’un milieu modeste, rêve de devenir écrivain mais est très peu sûre d’elle ; Dexter, quant à lui, est né dans une famille bourgeoise, et veut faire carrière à la télévision, aidé par une assurance et un succès sans faille auprès des filles. Les chemins qu’ils prennent à la sortie de l’université les éloignent mais leur complicité demeure : quand ils ne se voient pas, Emma et Dexter s’appellent ou s’écrivent. Ils se confient, se cherchent, se disputent. Chacun est là pour l’autre dans les moments importants : quand Dexter va mal, il appelle la douce Emma ; quand c’est Emma qui flanche, elle a une pensée pour son ami Dexter. Les années passent, les sentiments s’exacerbent, à moins qu’ils n’étaient déjà présents, depuis le début… Ce roman est l’histoire d’une amitié et d’un amour extraordinaires, comme on aimerait tous en vivre.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman auquel je reproche toutefois certaines longueurs. Ce qui est assez surprenant, c’est que cette histoire n’a rien de particulièrement novateur, d’autres auteurs ont dû maintes et maintes fois s’emparer de ce thème de l’amour refoulé. Ce qui fait la force de ce roman et qui le rend original, c’est la manière de traiter cette amitié, au fil des ans : le premier chapitre est consacré au 15 juillet 1988, le second au 15 juillet 1989, le troisième au 15 juillet 1990… Bref, vous aurez compris aisément le procédé. Nos deux personnages ne sont pas seulement en contact lors de cette date-anniversaire, mais elle permet, à chaque fois, de faire le point sur la vie de chacun, de dresser un bilan de l’année écoulée. La seule distorsion survient au début de la cinquième partie puisque le narrateur revient sur la fameuse journée du 15 juillet 1988 et les quelques heures partagées par Dexter et Emma, à leur réveil, le lendemain matin. Analepse particulièrement émouvante au vu des événements qui viennent de se produire, et tellement attendue par le lecteur… La description de cette journée a exactement la place qu’elle mérite. La fin du roman m’a serré le cœur. Si David Nicholls n’a pas « inventé » cette histoire dans le sens où certains pourraient avoir une impression de déjà vu, il est clair en tout cas qu’il lui a donné vie de la manière la plus belle qui soit. Les personnages ne sont pas que des êtres de papier, ils paraissent vrais et je me suis particulièrement attachée à Emma dont j’ai trouvé les réflexions, les interrogations et les hésitations très justes. En outre, c’est un roman qui vous fera sourire parce que certaines situations y sont cocasses et que l’humour y est très présent.

A lire, si vous avez envie d’une belle histoire !

 

 

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

 

« En attendant, comment l’aider à se sentir mieux, à reprendre confiance en elle, à retrouver le moral ? Une idée se forma dans son esprit. Prenant la main d’Emma dans la sienne, il annonça d’un air solennel :

« Tu sais quoi, Em ? Si t’es toujours célibataire à quarante ans, je t’épouserai. »

Ses yeux s’emplirent de dégoût. « C’est une demande en mariage, Dex ?

- Je ne dis pas que nous devons nous marier maintenant, je te parle de plus tard… si nous sommes seuls et désespérés. »

Elle eut un rire amer. » (p.109)

 

 

Quelques-unes des citations qui ouvrent les grandes parties du roman…

 

« Ce fut pour moi une mémorable journée, car elle opéra en moi de grands changements. Mais il en est de même pour n'importe quelle vie. Imaginez qu'on en fasse disparaître une seule journée choisie avec soin, et voyez comme le déroulement en eût été différent. Arrêtez-vous un instant, lecteur de cette page, et songez à la longue chaîne de fer ou d'or, d'épines ou de fleurs, qui ne vous aurait jamais enserré si le premier maillon ne s'en était trouvé forgé au cours de quelque mémorable journée. » (Charles Dickens, Les Grandes Espérances)

 

« Les grands moments de notre vie ne sont pas toujours immédiatement perceptibles : il peut arriver qu’on en mesure l’importance sur-le-champ ; mais il arrive aussi qu’ils surgissent du passé, bien des années plus tard. Il en va de même avec les gens. » (James Salter, Une vie à brûler)

 

« Ils parlaient peu de leurs sentiments réciproques : ce n’était pas nécessaire entre amis depuis longtemps éprouvés. » (Thomas Hardy, Loin de la foule déchaînée)

 

Un mot des titres

 

Publié dans Littérature anglaise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Enfin lu! (http://lesptitscartons.canalblog.com/archives/2012/10/08/25198102.html)
Comme tu le dis juste avant j'ai aussi éprouvé quelques lassitudes au tiers du roman mais la fin m'a réconciliée avec Dexter et m'a saisie. Une belle lecture au final.
Répondre
C
C'est vrai que à priori l'histoire n'est pas originale mais tu as raison l'important c'est comment c'est dit et si le livre touche, c'est gagné! Pourtant si le personnage de Dexter est
antipathique, cela doit un peu freiner l'enthousiasme!
Répondre
C


Oui il y a quelques petites choses qui freinent l'enthousiasme, mais vraiment la fin de cette histoire m'a saisie, et surtout la manière dont l'auteur a agencé son
texte, revenant dans les dernières pages sur le point de départ.



T
Et voilà je l'ai lu aussi. Bon j'ai beaucoup aimé pour les mêmes raisons que toi, la narration et le personnage d'Emma qui m'a pas mal touchée, par contre ce n'est pas un coup de coeur parce que je
l'ai vraiment trouvé très antipathique ce Dexter, même si effectivement à la fin il redevient un peu plus humain et que j'ai été émue. Un très bon moment tout de même!
Répondre
C


Oui, Dexter plait moins !



L
J'ai vu le film, que j'ai adoré, je ne savais même pas qu'il était tiré d'un livre ! Je l'ajoute à ma wish list :)
Répondre
P
Ton billet donne vraiment envie de lire ce roman! Je viens de chez Sophie qui a beaucoup aimé aussi!
Répondre
V
J'avais pensé à celui-ci, mais je le trouvais trop épais... J'aurais peut-être du me laisser tentée.
Répondre
C


Oui, c'est un pavé !



L
tu m'as donné envie, et pourtant je l'ai déjà croisé plusieurs fois sans que ça me fasse tilt!
Répondre
C


Tant mieux alors !



C
J'aime beaucoup ta chronique !
C'est vrai que malgré quelques longueurs c'est un très beau roman :)
Répondre
C


Merci ! On est d'accord en tout cas !



L
C'est vraiment une chouette histoire !
C'est agréable de ne connaitre Emma et Dexter qu'à travers les 15 août :)
Répondre
C


Oui, j'adore cette idée !



J
rien à voir mais j'ai vu ton comm' sur l'énigme de Claudialucia et je viens te le confirmer : "Vestiges du jour" est un livre FOR-MI-DA-BLE...Un des plus beaux qu'il m'ait été donné de
lire...voilà, c'est dit ! biz
Répondre
C


Merci pour ton avis, Jeneen ! Je l'ai noté.



J
oups, j'ai du l'arrêter, je trouvais que ça trainait en longueur ! par contre, j'ai gagné aussi, yeah !!!!!! bon, j'ai le dvd si tu veux, redis moi par mail...
Répondre
C


Je peux le comprendre puisque je trouve aussi qu'il y a des longueurs. Merci pour le DVD, mais ne t'inquiète pas, j'aurai bien l'occasion de le voir. ;)



A
Ta lecture a été plus agréable que la mienne!!!
Ce livre me fait de l'oeil depuis pas mal de temps, je lui ferai certainement une petite place! Ton avis ne m'y encourage que plus!
A très bientôt ;))
Répondre
C


Oui, en effet ! J'ai passé un bon moment !



A
Ah oui, tiens, pourquoi pas lire une belle histoire....
Répondre
C


De temps en temps, ça fait du bien !



T
Tiens toi ausis tu as lu ce titre! Le billet très élogieux de Will il y a quelques semaines m'a donné envie de le lire aussi, du coup je l'ai acheté au salon du livre, mais j'avais déjà prévu de
lire le Khadra, la lecture de celui-ci ne tardera pourtant pas, et ton billet me conforte dans cette idée. Je ne pense pas participer à la session 8 par contre je vais réfléchir à un mot pour la 9,
je t'enverrai sans doute via facebook.
Répondre
C


Ah tiens, je n'ai pas lu le billet de Will !



L
J'ai lu beaucoup de bien sur ce livre et il me fait définitivement très envie !
Répondre
C


Puisse-t-il te plaire !



N
Ma participation du jour, pas convaincante...
http://aliasnoukette.over-blog.com/article-jours-de-college-bernard-friot-103304752.html
Tu as été mieux inspirée !
Répondre
C


Merci Noukette !



S
c'est aussi le livre que j'ai lu pour ton rendez-vous. J'écris le billet dans la journée !
Répondre
C


Ah ! J'ai hâte de lire ton billet !



M
C'est celui que j'avais prévu de lire mais j'ai manqué de temps. :( J'espère pouvoir le lire très bientôt. Tu me donnes encore plus envie. (Mon billet arrive bientôt).
Répondre
C


Prends ton temps. ;)



L
Un joli choix. Il est dans ma liste d'envie celui-là depuis un moment mais en même temps, je suis trop fleur bleue, je ne crois pas que j'arriverais à aimer cette histoire.
Répondre
C


A toi de voir !



A
Ce n'est pas un livre fait pour moi.
Merci pour ce challenge. Je ne participerai pas au prochain car le mot ne m'inspire pas du tout et je n'ai pas envie de lire des livres sur l'âme (malgré qu'il y en a beaucoup, j'ai été voir sur
Amazon mais aucun qui m'intéresse).
Très bon dimanche
Répondre
C


Merci Astrid, toi aussi !



S
ce livre me tente beaucoup
Répondre
C


Il faut se laisser tenter !



X
ah j'ai donc perdu ! tu as la même lecture que Val'
voilà mon billet http://ocommecolomb.blogspot.com/2012/04/challenge-un-mot-des-titres.html
Répondre
C


Oui et nos avis divergent !



A
Valérie a un avis très mitigé, le tien m'encourage, je me suis acheté le boquinhier !! A lire en vacances, je pense, sans prise de tête, pour le plaisir d'une bonne histoire.
Répondre
C


Tout à fait !



M
Il est dans ma PAL, je le lirais très prochainement! ;)
Répondre
C


J'espère que tu l'apprécieras !



J
quel enthousiasme, ça fait plaisir ! je suis passée à côté de ce livre de nombreuse fois mais après un tel billet j'ai très envie de le lire ;-)
Répondre
C


Une très belle lecture ! Un peu moins long, il aurait été parfait.



H
J'avais hésité à le prendre! Je pense que je le garde pour les vacances, cet été... ;-)
Répondre
C


Il plaît bien, j'ai l'impression !



D
10/18 a changé de cap il ya quelques mois à présent et publie des textes plus "romantiques" que par le passé
Répondre
C


Ah ! Tu trouves ?



V
Même titre chez moi mais pas le même ressenti.
http://vallit.canalblog.com/archives/2012/04/15/23917589.html#comments
Répondre
C


Merci Val !



P
C'est en lisant ton billet que je me suis rendu compte que j'ai vu le film, voici quelque temps : émotion...
Répondre
C


J'aimerais beaucoup le voir, du coup !



C
Tu m'as convaincue, je note ce titre
Bonne journée
Répondre
C


J'espère que cette lecture te plaira !



S
Il me fait très envie mais les 400 romans déjà sur ma PAL aussi ;)
Répondre
C


Hum, oui, j'imagine !



A
J'ai hésité à le lire pour le challenge, ne sachant pas trop à quoi m'attendre. Je le lirai donc un de ces jours !
Répondre
C


J'ai hésité aussi, avec Jours sans faim.