Amélie Nothomb, Stupeur et tremblements

Publié le par calypso

 

Amelie-Nothomb---Stupeur-et-tremblements.jpg

 

Au début des années 90, la narratrice est embauchée par Yumimoto, une puissante firme japonaise. Elle va découvrir à ses dépens l'implacable rigueur de l'autorité d'entreprise, en même temps que les codes de conduite, incompréhensibles au profane, qui gouvernent la vie sociale au pays du Soleil levant. D'erreurs en maladresses et en échecs, commence alors pour elle, comme dans un mauvais rêve, la descente inexorable dans les degrés de la hiérarchie, jusqu'au rang de surveillante des toilettes, celui de l'humiliation dernière. Une course absurde vers l'abîme - image de la vie -, où l'humour percutant d'Amélie Nothomb fait mouche à chaque ligne.

 

Stupeur et tremblements est le premier roman d’Amélie Nothomb que j’ai lu, mais c’était il y a bien longtemps, lorsque j’étais encore adolescente. J’avais envie de le relire depuis un petit moment, c’est désormais chose faite !

Employée par la firme Yumimoto, Amélie comprend très vite à quel point il est difficile de se faire une place dans l’univers impitoyable d’une entreprise japonaise. Devenue le bouc-émissaire de Fubuki Mori, sa supérieure dont elle admire la grande beauté, Amélie va évoluer au sein de la firme d’une manière très particulière puisqu’à défaut de monter les échelons, elle va les descendre, et ce de manière fulgurante. De la distribution du courrier à la vérification des notes de frais de voyage, en passant par la prise en charge des photocopies, la narratrice va affronter les tâches les plus ingrates, jusqu’à la déchéance ultime, le nettoyage des chiottes !

Bourré d’humour, ce petit roman ne manquera pas de vous faire sourire !

Il me reste à découvrir l'adaptation cinématographique.

 

Ankya, Ethernya, Alinea66, Nag et Lasardine l'ont lu et ont déposé leur avis sur la blogosphère.

 

 

L’œuvre en quelques mots…

 

« Monsieur Haneda était le supérieur de monsieur Omochi, qui était le supérieur de monsieur Saito, aui était le supérieur de mademoiselle Mori, qui était ma supérieure. Et moi, je n’étais la supérieure de personne.

On pourrait dire les choses autrement. J’étais aux ordres de mademoiselle Mori, qui était aux ordres de monsieur Saito, et ainsi de suite, avec cette précision que les ordres pouvaient, en aval, sauter les échelons hiérarchiques.

Donc, dans la compagnie Yumimoto, j’étais aux ordres de tout le monde. » (p.7)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N

J'ai bien aimé mais je dois dire que c'est loin d'être mon préféré: je préfère ses romans dialogués comme Hygiène de l'assassin ou Cosmétique de l'ennemi.


Répondre
L

J'aime beaucoup cette auteur ! Je la suit maintenant depuis quelques années et je ne m'en lasse pas... Cela dit, je n'ai pas encore lu tous ses livres !
D'ailleurs je viens de publier mon avis sur son dernier roman : "une forme de vie" sur mon blog !

J'aime beaucoup ta chronique, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!


Répondre
C


Merci Luna, je vais à mon tour découvrir ton blog !



L

Malheureusement je n'ai pas accroché du tout avec Amélie Nothomb, mais je pense qu'avec ou on aime , ou on déteste, il n'y a pas vraiment de juste milieu, et je fais partie de la deuxième partie.
Son style d'écriture ne pas plus du tout. c'est dommage...


Répondre
C


Il faudrait que j'en relise un dont je me souviens peu ou que j'en découvre un autre...



K

Je crois que c'est mon préféré de Nothomb.


Répondre
A

Je n'ai vu que le film que j'ai beaucoup aimé !


Répondre
M

C'est fou mais c'est le seul de Nothomb que je n'ai pas réussi à terminer ! Pourtant j'ai adoré le film !


Répondre
C


Ah bon ? Pourtant il est court et se lit bien...



V

Je l'ai trouvé pas mal mais sans plus... ce n'est pas mon préféré de cette auteure.


Répondre
L

c'est le seul que j'ai lu, je n'ai pas du tout accroché :s


Répondre
P

Ce n'est pas celui que j'ai préféré...


Répondre
C


Lequel alors Pimprenelle ?



F

J'avais trouvé le film très bien. Il faudra que je lise le livre un jour !


Répondre
G

Comme toi, un livre que j'ai adoré et pas encore vu en film !


Répondre
D

Bonjour calypso, quand je lis l'extrait que tu donnes, je souris toute seule. Je n'ai pas lu le roman mais le film de Corneau était semble-t-il très fidèle au texte. C'est un film très très drôle
avec une Sylvie Testud excellente. Bonne journée et bon réveillon.


Répondre
C


Il faut vraiment que je regarde le film alors !



I

Je ne les ai pas tous lus, mais parmi ceux que je connais, c'est le meilleur je pense !


Répondre
C


Je n'en ai lu que deux ou trois (j'ai un trou de mémoire là tout de suite sur le 3ème) mais c'est celui que je préférais.



L

je ne savais pas qu'il en existait une version ciné !lu il y a fort longtemps


Répondre
C


Si, avec Sylvie Testud dans le rôle d'Amélie.



L

BON NOEL


Répondre
C


Merci Lystig, Joyeux Noël à toi aussi !