Jean-Hubert Gailliot, La vie magnétique

Publié le par calypso


A 180 km/h sur l'autoroute Lille-Paris, au volant d'une Volvo volée à son directeur d'école, Tom file vers le Sud. Sa destination : une fête. Au rythme d'une musique endiablée, il traverse la France comme il rêve de faire sa vie, à fond. Un roman électrique sur l'adolescence, ses rages et ses doutes.

J'aime bien, de temps en temps, choisir des livres au hasard sur les rayonnages des bibliothèques. Cela permet de découvrir des livres dont on n'aurait pas soupçonné l'existence et que l'on n'aurait peut-être jamais été amené à lire. Cela réserve parfois de bonnes surprises : c'est ainsi que j'ai découvert Je voudrais rentrer à la maison de Jean-Claude Mourlevat.
Evidemment, les surprises ne sont pas toujours bonnes. J'ai découvert et lu jusqu'au bout (!) La vie magnétique de Jean-Hubert Gailliot. Je précise que c'est une petite manie que j'ai : quand je commence un livre, il faut que je le finisse, aussi mauvais soit-il... J'ai peiné pour atteindre la fin de ce petit roman dont j'ai à peine compris le sens et l'intérêt...



L'oeuvre en quelques mots...

« Ces petites lettres noires sur le papier ne sont pas la vie... »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Oui allez au boulot ! =)
Répondre
M
Waou ! Je découvre ton nouveau design ! De très bon goût !
Répondre
C

Merci !!
Bon, maintenant, il faut que je le mette à jour !


K
J'aime bien aussi choisir des livres au hasard mais maintenant si je n'accroche pas j'abandonne
Répondre
L
Rassure-toi tu n'es pas la seule. Moi parfois je me suis entêtée à finir des livres qui ne m'intéressaient pas du tout rien que pour le challenge; alors que j'en ai abandonnés d'autres qui pourtant me plaisaient... Faut pas chercher à comprendre ;-)
Répondre
P
Contrairement à toi quand un livre ne me plaît pas, je n'hésite pas à l'abandonner! Il y a tant de chouettes bouquins à lire par ailleurs!
Répondre
C

Oui, c'est logique ! Et c'est ce que tout le monde fait... sauf moi !


N
Ca me laisse perplexe aussi :)
Répondre
C

Tu m'étonnes !
Je n'ai rien à en dire...