Olivier Adam, Je vais bien, ne t'en fais pas

Publié le par calypso


Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares. Quelques phrases griffonnées sur un papier. Il va bien. Il n'a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l'aime. Rien d'autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu'il est parti. Peu après que Claire a obtenu son bac. A son retour de vacances, il n'était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Sans un mot d'explication. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle quittera
son poste de caissière au supermarché et se rendra à Portbail. C'est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d'une semaine de congé pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre.


J'aime bien Olivier Adam, j'ai lu très facilement, et avec plaisir, deux de ses romans et j'espère pouvoir en lire d'autres prochainement... Dans Je vais bien, ne t'en fais pas, je trouve que l'écriture correspond bien au sujet, même si je n'ai pas toujours vu l'intérêt des nombreuses listes qui parcourent le roman et que je n'adhère pas forcément à certains passages un peu crus.
L'histoire : Claire est une jeune femme un peu éteinte depuis que son frère, Loïc, est parti brusquement du domicile familial sans donner aucune raison. Elle vit sa vie de caissière à Shopi et ne semble être animée que par l'espoir de recevoir, encore, des nouvelles de Loïc, quelques mots griffonnés sur une carte postale. Une trame toute simple...
En fermant le roman, je me suis sentie comme devant certains films sans fin. Vous savez, ces films où « ça ne finit pas », où l'on a l'impression qu'il manque quelque chose. Il m'a semblé ici qu'il manquait une explication : celle du « départ » de Loïc. Je me suis dit que c'était un peu facile... une telle accélération dans les dernières pages pour si peu... Mais en y réfléchissant bien, je crois que j'aime la manière dont finit le roman car le plus important, à mon sens, dans cette histoire, c'est la relation entre Claire et son père et, finalement, savoir et tenter de comprendre ce qu'il fait pour elle me suffit aisément... c'est le passage que j'ai préféré dans le roman.
Je vais regarder le film dès que possible car je lis ici et là qu'il est encore meilleur que le livre, chose assez rare pour retenir mon attention.


L'oeuvre en quelques mots...

« En arrivant à Juvisy, Julien a pris le car qui mène à Mainville. Il a marché jusqu'à la maison de Claire. Il avait rendez-vous dans l'après-midi. Mais il voulait voir où elle habitait. C'est une maison discrète, pareille à ses voisines. Modeste. Effacée. Julien a la gorge nouée devant cette maison. Il connaît le visage de celle qui a grandi là. Il sait sa douceur, a entrevu sa peau, a posé ses lèvres sur ses joues pâles. »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C

J'avais bien aimé le film ... Je ne connais pas cet auteur mais j'aimerai bien le lire un jour ... Vous qui en avez lu plusieurs de lui, lequel avez-vous préféré ?


Répondre
C


Eh bien je n'ai pas du tout aimé A l'abri de rien, mais d'autres blogueuses ont vraiment apprécié ce roman. Donc ma préférence va à Je vais ien, ne t'en
fais pas. Quant à Comme les doigts de la main, il est davantage destiné à un public adolescent, c'est un livre très touchant.



L
J'ai découvert Olivier Adam avec ce bouquin, que j'ai bien apprécié. On y ressent bien la douleur, la détresse de Claire de ne pas comprendre.... et toutes les démarches de son père qui tente de l'aider... J'ai ensuite visionner le film et je n'ai pas été déçue!
Répondre
C


Même avis, tant pour le roman que pour le film.



N
Je n'ai vraiment pas compris l'engouement pour ce roman dont l'histoire n'est pas des plus intéressantes, sans parler du style désespérément plat. Quelle déception! En plus c'est déprimant. Je ne lirai pas d'autres romans de cet auteur.
Répondre
C

Le style d'Adam est en effet très particulier, parfois j'aime, parfois je n'accroche pas du tout... Dans Je vais bien... j'ai avant tout aimé l'histoire.
Il ne faut jamais être aussi catégorique sur un auteur, on peut être déçu par une oeuvre, et en adorer une autre... En ce qui concerne Adam, je ne pourrai cependant pas te conseiller
puisque je n'ai pas aimé A l'abri de rien...


F
J'avoue j'ai préféré le film au livre!
Répondre
A
j'ai moi aussi eu du mal avec l'écriture et le style, mais l'histoire est vraiment magnifique.
Répondre
C

Je suis tout à fait d'accord avec toi.
Merci de ta visite :)


C
Je n'ai pas lu le livre mais j'avais adoré le film que j'ai trouvé bouleversant. Je n'avais pas vu venir la fin.
Il faut que je découvre cet auteur d'urgence.
Répondre
C


Si tu lis le livre tu verras qu'il y a quelques différences, notamment dans la structure. 
Je vais commencer A l'abri de rien.



L
Oui, il faut voir le film qui explique beaucoup plus de choses. ;)
Répondre
C

Je voudrais quand même rajouter que l'explication qui nous manque dans le livre (et que l'on doit donc "deviner") m'a déçue dans le film... Suis-je la seule ?


A
Tout comme toi, je n'ai pas adhéré aux passages crus.
J'ai globalement été déçue par ce livre et je n'ai pas encore vu le film.
Répondre
C

Bon, j'ai vu le film et je dois dire que j'ai beaucoup aimé. Le livre n'est pas complètement respecté, mais après tout c'est ça aussi une adaptation, la structure
narrative est bouleversée. Le jeu des acteurs est très bon et très juste. Un beau film.


C
le film est effectivement bien meilleur que le livre mais je dirais que ce n'est pas très difficile car contrairement à toi j'ai trouvé le bouquin très très très mauvais, plat, vide et mal écrit. La preuve, contrairement à ce qui se passe en général, le film estr beaucoup plus dense que le livre (plus de personnages, plus d'événements, etc.)
Répondre
M
J'ai adoré le film tout en ayant apprécié de lire le bouquin !
Répondre
P
Non, je n'ai pas encore vu le film mais je compte bien le voir surtout que j'ai cru comprendre qu'il était très bien!
Répondre
E
Je comprends ton point de vue sur la fin...l'essentiel c'est finalement tout ce que les gens qui l'aiment on fait pour elle.
Répondre
C

Tout à fait !


P
Je pense la même chose de la fin, il manque quelque chose, je me suis sentie très frustrée en refermant ce livre. Et même si comme tu le dis, l'essentiel est sans doute la relation avec le père, j'aurais aimé en savoir plus. Déçue donc.
Répondre
C

As-tu vu le film ?


S
On a la même sensation en ce qui concerne la fin je vois ;)
Répondre
K
lu l'an dernier j'ai bien aimé mais je n'ai pas encore vu le film .
Répondre